Sister Buddah” : Belle and Sebastian sort un nouveau clip et sera derrière la bande-originale du film “Days of the Bagnold Summer”

Les mem­bres du groupe Belle And Sebas­t­ian n’ont pas peur de s’aven­tur­er sur de nou­veaux ter­rains. Leur his­toire d’amour avec le ciné­ma débute en 2002 alors qu’ils com­posent la bande-originale de Sto­ry­telling de Tood Solondz. Douze ans plus tard, le leader Stu­art Mur­doch va jusqu’à pass­er der­rière la caméra pour God Help The Girl, un long-métrage char­mant et décalé suiv­ant les aven­tures d’Eve, qui écrit des chan­sons en rêvant de les enten­dre un jour à la radio depuis un hôpi­tal psy­chi­a­trique, où l’on traite son anorex­ie men­tale. Poly­va­lent, Mur­doch s’é­tait bien évidem­ment chargé de la com­po­si­tions des dif­férents titres qui ani­maient cette comédie musi­cale ado­les­cente. Aujour­d’hui, le groupe fran­chit une nou­velle fois la ligne entre ces deux domaines artis­tiques. C’est le 13 sep­tem­bre que sor­ti­ra la bande-originale du tout pre­mier film de Simon Bird, Days of the Bag­nold Sum­mer. Il s’ag­it d’une adap­ta­tion de la bande-dessinée éponyme de Joff Win­ter­hart, sor­tie en 2012, racon­tant l’his­toire d’un ado­les­cent coincé tout l’été avec sa mère suite au divorce de ses par­ents.

Con­cer­nant cette bande-originale, on con­naît déjà quelques détails. Elle se com­posera de onze nou­velles chan­sons, ain­si que de ver­sions enreg­istrées de “Get Me Away From Here I’m Dying” et “I Know Where the Sum­mer Goes”. D’après Stu­art Mur­doch, Simon Bird tenait “caté­gorique­ment” à utilis­er “Get Me Away From Here I’m Dying”, pub­lié en 1996 au sein de l’al­bum If You’re Feel­ing Sin­is­ter. “C’est un vrai fan du groupe” a ajouté le musi­cien, avant d’abor­der les orig­ines du morceau “Safe­ty Valve”, égale­ment com­pris dans la track­list de la bande-originale du film : “C’est un titre antérieur au groupe ; il a peut-être 25 ans. La seule fois où je me sou­viens d’y avoir joué, c’é­tait dans un café avec un de mes amis, et les gens se grat­taient la tête. Il n’y avait qu’un cou­plet et un refrain, alors j’y suis retourné, et j’ai revis­ité les paroles. C’est une sim­ple chan­son sur le fait d’être trop dépen­dant d’une per­son­ne en par­ti­c­uli­er, prob­a­ble­ment ma petite amie à l’époque.

Days of the Bag­nold Sum­mer devrait voir le jour l’an­née prochaine, et son cast­ing affiche déjà des noms tels que Earl Cave (The End of the F***ing World), Mon­i­cal Dolan ou Rob Bry­don. En atten­dant, Belle And Sebas­t­ian nous dévoile aujour­d’hui “Sis­ter Bud­dha”, accom­pa­g­né d’un clip en noir et blanc, un peu Nou­velle Vague, où le groupe s’a­muse avec des pro­jecteurs et un mur blanc.  Une chou­ette illus­tra­tion pour un titre résol­u­ment pop.

TRACKLIST

01 Sis­ter Bud­dha (Intro)

02 I Know Where the Sum­mer Goes

03 Did the Day Go Just Like You Want­ed?

04 Jill Pole

05 I’ll Keep It Inside

06 Safe­ty Valve

07 The Colour’s Gonna Run

08 Anoth­er Day, Anoth­er Night

09 Get Me Away From Here I’m Dying

10 Wait and See What the Day Holds

11 Sis­ter Bud­dha

12 This Let­ter

13 We Were Nev­er Glo­ri­ous

(Vis­ité 441 fois)