Smallville Ways — Ten Years

Est-il encore besoin de pre?senter Smal­l­ville ? Dis­quaire ham­bour­geois et label fonde? par Lawrence, Julius Stein­hoff et Dionne, c’est avant tout une solide famille ayant su apporter sa petite touche per­son­nelle a? la dance music. Un son deep house com­bi­nant me?lodies nai?ves et ryth­miques sou­vent min­i­mal­istes. Ajoutez a? cela les visuels de Ste­fan Marx, besti­oles enfan­tines et let­tres gribouil- le?es, l’antenne parisi­enne du label sous l’e?gide de Jacques Bon et le tour est joue?. Pour fe?ter ses dix ans, le label a re?uni la cre?me du noy­au dur de Smal­l­ville: STL, Christo­pher Rau, Lawrence, Jacques Bon, Juniper, Small­peo­ple mais aus­si RVDS, Tilman Tausend­fre­und, Korne?l Kova?cs et l’Amour Fou. Court flash­back. En 2006 a lieu la toute premie?re sor­tie, le var­i­ous We are Smal­l­ville, suiv­ie d’excellents crus comme Silent State de STL trois ans plus tard, et des titres nota­bles “Ne tra­vaillez jamais” de Rau, “You” de Moomin, etc. Une de?cennie plus tard, la qualite? est tou- jours au rendez-vous. Men­tion spe?ciale dans cette com­pi­la­tion au psy- che?-groovy “Space Jam” de Korne?l Kova?cs, fon­da­teur sue?dois de Stu­dio Barn­hus avec Axel Boman, et “I Whis­per A Prayer”, bal­lade joyeuse fide?le au style de Moomin que l’on affec­tionne tant. Rendez-vous dans dix ans pour refaire le point !

(Vis­ité 60 fois)