Solar Weekend, le festival créatif des Pays-Bas

Vous êtes en train de plan­i­fi­er vos vacances et vos fes­ti­vals ? Dans la course aux meilleurs fes­ti­vals de l’été, en voilà un qu’il ne faudrait pas oubli­er ! Son nom : le Solar Week­end, qui bar­bote sur les rivages de la base aqua­tique de Maas­plassen, à Rure­monde, aux Pays-Bas. Le fes­ti­val se veut être une expéri­ence dans un monde de bonne humeur. Au départ prévu sur un week-end, le fes­ti­val s’est dévelop­pé jusqu’à s’étirer sur une péri­ode de plus en plus longue. Cette année, cette sym­pa­thique pause esti­vale se tien­dra du 4 au 7 août 2016. 

Côté line-up, ce grand week-end cherche aus­si à se faire remar­quer. Sa référence reste l’éclectictisme. Les pro­gram­ma­teurs ont ain­si sélec­tion­né des inter­na­tionaux élec­tron­iques comme Len Faki, Miss Kit­tin, Boris Bre­jcha, Roman Pon­cet, ou encore le poulain de Ed Banger, Riton. Mais c’est surtout la scène locale qui est mise en avant. Et il y a de quoi faire puisque pas moins de 21 scènes seront présen­tées sur l’ensemble du site. Il faut dire que le fes­ti­val vise un pro­gramme large avec de la house, de la tech­no, du hip-hop mais aus­si du jazz, de la dis­co et même de la musique clas­sique, fait plutôt rare en festival. 

Oui, c'est une scène !

Chaque année, 30.000 fes­ti­va­liers s’y don­nent rendez-vous, dont plus de 15.000 campeurs. Out­re la musique, des marchés hip­pies, des zones de jeux et des espaces culi­naires sont prévus pour tenir occupé tout ce monde. Sont aus­si annon­cés un théâtre inter­ac­t­if, des diseurs et diseuses de bonne aven­ture et des ses­sions d’introduction au graf­fi­ti, l’idée étant de devel­op­per la créa­tiv­ité sous toutes ses formes et d’apprécier au max­i­mum son séjour. 

Enfin, la vraie orig­i­nal­ité du fes­ti­val, c’est surtout son décor. Toutes les scènes provi­en­nent d’idées récoltées dans le monde entier puis sélec­tion­nées par l’équipe du fes­ti­val qui aide ensuite à les con­fec­tion­ner. Plus de 5000 créat­ifs ont déjà vu leurs pro­jets réal­isés. Cette année, le fes­ti­val a réu­ni une équipe de plus de 1000 per­son­nes pour don­ner à ce lieu une archi­tec­ture unique autour du thème “Arty­Far­ty”, avec cette ques­tion : “Qu’est-ce que l’art pour vous ?” — respect à ceux qui ont com­pris le thème. 

Pour plus d’in­for­ma­tions, c’est ici. Et pour vous don­ner une idée de la folie du lieu, une petite vidéo datant de l’an­née dernière :

(Vis­ité 243 fois)