Crédit Photo : Capture d'écran de l'entretien avec Mona Soyoc et Spatsz par Télérama

Spatsz, du groupe new wave français KaS Product, est décédé

Le 1er févri­er dis­parais­sait Daniel Favre, mieux con­nu sous le nom de Spat­sz par les ama­teurs de new wave. 62 ans au comp­teur pour le l’homme-machines du duo nancéen Kas Prod­uct qui aura mar­qué les années 80 par ses pro­duc­tions.

Tout com­mence à la fin des années 70. En 1978 pour être plus pré­cis, date à laque­lle Spat­sz achète ses deux pre­miers syn­thé­tiseurs Korg à Paris. Deux ans plus tard, il col­la­bore avec la chanteuse Mona Soy­oc, for­mée au jazz dans sa jeunesse. Et c’est juste­ment cette ren­con­tre entre voix soul et min­i­mal­isme élec­tron­ique qui défini­ra le son du groupe. Pen­dant la pre­mière moitié des années 80, il signe trois albums : Try OutBy Pass et Ego Eye. Mal­heureuse­ment le suc­cès auprès du grand pub­lic n’est pas au rendez-vous. Qu’im­porte, le tan­dem béné­fi­cie de la recon­nais­sance de la presse française et bri­tan­nique de l’époque, et de l’es­time du pub­lic spé­cial­isé. Il se sépar­era en 1988, avant de rejouer quelques con­certs au début des années 2000.

Des années après sa dis­so­lu­tion, il sera réha­bil­ité par Arnaud Rebo­ti­ni en 2000 sur son album Organique , sor­ti sous le pseu­do­nyme Zend Aves­ta . La chanteuse Mona Soy­oc y est en effet invitée sur deux titres. Qua­tre ans plus tard, le label Tiger­sushi remet en lumière le groupe dans sa com­pi­la­tion So Young But So Cold : Under­ground French Music 1977 — 1983. Dans la foulée, son man­ag­er Gérard N’Guyen se charge de remas­teris­er ses deux pre­miers albums, aux­quels il ajoute une poignée de titres extraits de ses précé­dents EPs. Mais les deux musi­ciens de KaS Prod­uct n’avaient pas dit leur dernier mot. Un nou­v­el album, prévu pour fin févri­er, devait annon­cer leur retour. Sa pro­duc­tion sera mal­heureuse­ment inter­rompue par le décès de Spat­sz.

Plus d’in­for­ma­tions dans le post Face­book de la chanteuse Mona Soy­oc :

(Vis­ité 1 071 fois)