Skip to main content
4 avril 2017

Spotify pourra vous empêcher d’écouter les albums tout juste sortis si vous n’êtes pas un abonné payant

par Clémence Meunier

Ah oui quand même : dans sa volonté de transformer toujours plus d’abonnés « gratuits » (simplement identifiés, donc entendant pas mal de pubs entre les morceaux) en abonnés mettant la main à la poche, Spotify a signé un accord avec Universal Music Group (UMG de son petit nom). L’idée ? Si vous n’êtes pas un abonné payant, UMG aura tout à fait le droit de vous empêcher l’accès à certaines de ses sorties, sur un délais de quinze jours maximum. Un beau moyen pour proposer une nouvelle espèce d’exclusivités sur leurs albums – à l’image des disques de Beyoncé disponibles d’abord sur Tidal avant d’atteindre les autres plateformes.

Cela faisait des années que Spotify cherchait à conclure un accord avec Universal, une des nombreuses filiales de Vivendi, afin de diminuer le coût des commissions UMG. La major a semble-t-il trouvé une solution : moins de commission certes mais un plus grand droit de regard sur la façon dont les sorties sont proposées, ségréguant entre « free users » et abonnés. Des accords similaires avec Sony et Warner devraient évidemment suivre.

Visited 17 times, 1 visit(s) today