Suuns — Hold/Still

Extrait du numéro 91 de Tsu­gi (avril 2016)

Album après album, Suuns con­tin­ue de nous servir une musique com­pliquée que l’on boit comme du petit-lait. Après un excel­lent disque avec Jerusalem In My Heart, les Mon­tréalais sont donc de retour aux affaires. Oubliez le Québec, cette fois-ci, ils ont été enreg­istr­er à Dal­las, avec le pro­duc­teur John Con­gle­ton (St. Vin­cent, Sleater-Kinney). Une col­lab­o­ra­tion qui se remar­que dans l’épure des mélodies, que l’on avait jusqu’ici l’habitude d’entendre empilées et que l’on retrou­ve là esseulées. Adieu l’overdubbing, le groupe joue ici sur la répéti­tion, avec des boucles, mais aus­si avec les mots, comme “Instru­ment” ou “resist” (“Resis­tance”). La voix de Ben Shemie, si elle est plus limpi­de, perd en ten­sion, notam­ment sur “Mor­tise And Tenon”. Heureuse­ment, “Trans­late”, juste der­rière, est un sin­gle dans la plus pure tra­di­tion de Suuns, de quoi retrou­ver les fris­sons provo­qués par “2020” sur Images Du Futur. Mal­heureuse­ment, c’est aus­si le morceau qui clôt la face A et laisse place à une deux­ième par­tie plus intro­spec­tive, qui nous ver­ra rétracter nos griffes. (Valentin Allain)

Hold/Still (Secret­ly Canadian/PIAS), sor­ti le 15 avril.

(Vis­ité 75 fois)