Skip to main content
22 octobre 2014

The 2 Bears – ‘The Night Is Young’ : un disque qui n’a pas peur des grands écarts

par rédaction Tsugi

En dépit du net penchant qu’avait Hot Chip pour le dancefloor et les sonorités électroniques, Joe Goddard, chanteur et clavier du groupe londonien, est allé fonder The 2 Bears, aux côtés du promoteur et DJ Raf Rundell, afin de pousser plus loin ses envies de club music. Sorti chez Southern Fried il y a deux ans, Be Strong, le premier album du duo, s’est classé à une très honorable 35e place dans les charts britanniques. Ici, il est passé relativement inaperçu. La faute peut-être à ce son très anglais, kaléidoscope house nourri d’influences pop, disco, reggae et hip-hop, rappelant par moment Basement Jaxx, voire les Specials. Un goût pour les mélanges bariolés que l’on retrouve aujourd’hui sur The Night Is Young, un disque qui n’a pas peur des grands écarts, sautant sans peine d’une piano-house hédoniste à un reggae-dubstep tropical, d’un beat techno qui galope aux rythmes ralentis du kwaito. Un disque cependant moins dansant que son prédécesseur, ramenant discrètement Goddard à ce qu’il faisait avec Hot Chip, quand il s’agissait de produire une pop music à la fois facile et audacieuse. (Gérome Darmendrail)

Visited 10 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply