Skip to main content
23 mars 2017

« The Road Song Contest » : le concours qui permet aux ados de partir à Coachella

par Clémence Meunier

Radiohead, Lady Gaga (Beyoncé, enceinte de jumeaux, a dû annuler sa venue), The xx, Kendrick Lamar, Lorde, Justice, New Order ou même, pour certains, PNL… Comme chaque année, la programmation de Coachella fait rêver. Problème : Indio, en Californie, c’est loin, et y aller coûte bonbon. Alors, beaucoup rongent leur frein en attendant un miracle. Ce miracle, il s’appelle peut-être Scott Corbin… L’Américain, francophile averti, travaille pour The Jank Guitar Store, une boutique et école de guitare à quelques encablures de Chicago. Chaque année, Scott organise un concours de reprise d’une chanson qu’il a préalablement enregistrée. Le premier prix ? Un voyage à Coachella, pass, avion et hôtel compris, pour le gagnant et un de ses parents – le concours est réservé aux jeunes de 10 à 19 ans. On a évidemment trouvé le concept adorable. Mais la nouveauté cette année, c’est que la compétition va s’ouvrir aux Français ! The Jank Guitar Shop va en effet ouvrir une boutique en France, à Saint-Malo plus précisément, l’occasion rêvée pour inclure collégiens et lycéens frenchies à son « Song Contest ». Le concours démarrera en janvier prochain et durera un an, pour que le gagnant se rende à l’édition 2019 de Coachella. En attendant, on a discuté avec Scott de ses (belles) motivations, lui qui rêve de construire toujours plus de ponts entre la France et les Etats-Unis.

Est-ce que tu peux nous en dire plus à propos du magasin de guitare ? Quand est-ce qu’il a ouvert ? 

The Jank Guitar Store (TJGS) est un espace moderne pour les enfants, les ados et les adultes qui veulent apprendre à jouer de la guitare – et à l’enregistrer. Nous sommes situés à St. Charles dans l’Illinois, avons ouvert en 2015 et avons 14 employés. On peut trouver beaucoup de choses dans nos rayons : des guitares en éditions limitées, collectors et uniques, tout comme des guitares acoustiques pour débutants ou encore de l’équipement d’enregistrement de qualité studio. Le TJGS est aussi le lieu de naissance de notre méthode d’enseignement et d’enregistrement maison, le PRESS-PLAY-RECORD™, qui permet d’apprendre plus vite tout en s’amusant.

Quand est-ce que tu as commencé à organisé ce concours et pourquoi ? 

On a commencé il y a cinq ans. C’est notre mission au TJGS d’encourager et de supporter la jeunesse dans les arts. Quand j’étais gamin je n’ai jamais eu d’occasions de ce genre. En grandissant j’ai travaillé dur pour pouvoir aider ma communauté et mettre tout ça à disposition pour aider les jeunes talentueux, qui mériteraient plus d’opportunités et de reconnaissance. Aujourd’hui, il y a énormément de compétition dans les arts. Et en même temps, il y a plus d’opportunités pour les artistes live de construire leur carrière et de se connecter avec leur public avec internet et les réseaux sociaux. « The Road Song Challenge » permet d’offre à une jeunesse talentueuse une plate-forme, et au gagnant d’être avantagé dès le départ en pouvant très tôt avoir une idée de leur future carrière.

Deux candidates de « The Road Song Challenge »

Pourquoi Coachella ? 

Pour moi, Coachella représente l’art en général. Il s’agit d’un des plus gros festivals de l’histoire, actif depuis 1999.

Qui est ton favori dans le line-up ? 

Je dirais Toots and The Maytals car je les respecte énormément. Leur travail a défini le reggae, et leur longévité, consistance et succès sont exemplaires.

Tu vas ouvrir un nouveau magasin en France. Quand ? Et pourquoi la France ? 

Le deuxième TJGS va ouvrir à Saint-Malo en 2020. Saint-Malo attire des gens et de la culture depuis partout dans le monde, et est connu pour sa riche histoire maritime. Ce mélange culturel est quelque chose qui nous importe à la boutique. Aussi, mes ancêtres viennent de Saint-Malo. A Saint-Servan, près de Saint-Malo, on peut trouver des traces de ma famille aussi loin que dans les années 1600. Une de mes ancêtres, Jacquemine Corbin, s’est mariée à Noël Danycan, un noble de Saint-Malo qui était Chevalier de l’Ordre du Mont Saint-Michel. Un autre de mes ancêtres, Jean-Marie Corbin de Baschemin, un noble de Saint-Malo, était capitaine dans la Marine française, et a amené sa famille à la Nouvelle-Orléans quand cela s’appelait encore « Nouvelle France ». Sa fille s’est mariée à un membre de la famille Dreux. Dans d’anciens manuscrits relatant l’histoire de la région, on peut lire que Pierre Dreux était là le jour même de la fondation de la Nouvelle Orléans, en 1718, il est le deuxième à avoir cassé de la cane à sucre pour se frayer un chemin à travers le champ de cane. Mes ancêtres ont construit un pont entre la France et les Etats-Unis, en traversant des frontières aussi bien culturelles que géographiques. A ma façon, en amenant The Jank Guitar Store à Saint-Malo depuis ma ville d’origine de Saint-Charles, j’espère perpétuer cette tradition !

 

Visited 11 times, 1 visit(s) today