Skip to main content
Crédit photo : Agathe Poupeney
4 juillet 2019

Tree of Codes : le ballet composé par Jamie XX à voir à l’Opéra Bastille

par Claire Grazini

Le ballet Tree Of Codes, chorégraphié par Wayne McGregor, s’installe jusqu’au 13 juillet à l’Opéra Bastille. Et devinez qui a composé la bande sonore ? Jamie Smith aka Jamie XX. Ce ballet, créé en 2015 et joué à l’Opéra Garnier à Paris en 2017, est la première collaboration du producteur avec le monde de la danse, pour 1h15 de spectacles entre douces mélodies et rythmiques breakées sur lesquels évoluent les danseurs contemporains. Le chorégraphe Wayne McGregor s’est aussi associé à l’artiste danois Oliafur Eliasson pour la scénographie : une scène faite de surfaces réflectives et de lumières colorées. Ce décor kaléidoscopique se mêle parfaitement aux corps des danseurs dont les mouvements sont multipliés par les jeux de miroirs. Et amplifiés par « les chansons célestes et les rythmes primitifs de Jamie XX, » selon Wayne McGregor. Le compositeur anglais avoue ressortir enrichi de ces rencontres artistiques : « Cette expérience m’a énormément apporté. Je n’ai jamais composé autant de musique de ma vie. » Ce qui n’est pas peu dire pour l’hyperactif cerveau derrière The xx.

 

Pour la petite histoire, le spectacle est une libre interprétation du livre Tree Of Codes de l’Américain Jonathan Safran Foer, dont la forme a beaucoup inspiré Jamie XX : « J’ai perçu des motifs et des rythmes, voire même des mélodies dans ce livre. » Car attention, ce n’est pas un livre comme les autres : Safran Foer y a intégré des phrases du recueil de nouvelles Street Of Crocodiles de Bruno Schulz, écrivain juif assassiné par les Nazis en 1942, et en a découpé les pages de manière à ce que le lecteur ressente le vide et l’absence qu’a engendré la Shoah.

Visited 21 times, 1 visit(s) today