Skip to main content
9 mai 2020

Tsugi 131 : le moment où la musique a changé leur vie, disponible partout

par Tsugi

Le numéro 131 de Tsugi, sur les moments où la musique a changé la vie des artistes, est disponible dès maintenant en kiosque. Édito et sommaire.

Comment sera le monde d’après ? À l’instant où, encore confiné, on écrit ces lignes, nous n’en avons strictement aucune idée. Mais ce qui est certain, c’est que notre secteur va en sortir complètement bouleversé. Nos principaux partenaires que sont nos ami.e.s les festivals, les salles de concert ou encore les soirées naviguent à vue quant à la reprise de leurs activités. Tous ensemble dans la même galère, nous les assurons bien entendu de notre absolu soutien. Ce climat sombre et tendu ne doit pourtant pas nous plonger dans le pessimisme le plus absolu. Depuis le lancement de Tsugi, il y aura bientôt treize ans, nous avons déjà dû affronter la crise financière de 2008, l’effondrement conjugué de la presse et des ventes de disques, sans oublier bien sûr les attentats de 2015, et plus récemment les gilets jaunes et la grande grève de cet hiver. Autant de moments graves et même tragiques, où notre activité semblait bien dérisoire face aux déflagrations secouant notre société. Mais c’est bien dans ces moments-là que la musique affiche toute sa force et son rayonnement. Un formidable moteur pour non pas oublier les drames à nos portes, mais nous aider à surmonter les épreuves. On vient d’ailleurs de le constater avec le succès incroyable de notre Maison Tsugi Festival. C’est ce pouvoir quasi magique que nous avons mis à l’honneur dans ce numéro très spécial. Pour plusieurs raisons. D’abord parce que toute l’équipe, que je remercie ici chaleureusement, a réussi la prouesse de le réaliser à distance dans des conditions loin d’être idéales. Ensuite parce que nous avons voulu ouvrir largement nos colonnes à des personnalités venues d’horizons les plus divers pour qu’elles nous racontent justement la manière dont la musique a changé leur vie, et parfois même l’a sauvée. Des témoignages toujours sensibles et lumineux, souvent drôles. À l’image du monde d’après ?

Sommaire

  • Musique et bonnes actions : de nombreux artistes se sont mobilisés pour sortir des disques caritatifs à travers plusieurs compilations.
  • Le Maison Tsugi Festival : deux fois par jours, des artistes se produisent depuis chez eux pour mieux supporter le confinement.
  • Chouk Bwa & The Angstromers, San Salvador, Glauque, Eskimo… Le futur de la musique est dans Tsugi.
  • Un jour, la musique a définitivement changé leur vie. Laurent Garnier, Léonie Pernet, Chloé, Agoria, mais aussi Kim Chapiron, Riad Sattouf ou Thomas VDB, ils nous racontent ce moment magique.
  • La formidable histoire du label F Communications, pionnier de la French touch, racontée par son créateur.
  • Flore, figure centrale de la scène bass lyonnaise et certifiée Ableton Live, se prête au jeu du blind-test.
  • L’après Paradis pour Pierre Rousseau : la moitié du duo français sort un long EP solo, Musiques Sans Paroles, dont il nous raconte la genèse.
  • Les inspirations de Chassol : jazz, hip-hop, classique, musique de films et littérature allemande, tout ce qui a nourri son nouvel album-film Ludi.
  • Enquête sur le nouveau son house venu d’Afrique du Sud : l’amapiano.
  • L’album du mois : Red Axes, du groupe israélien du même nom, et des chroniques sur les dernières sorties de Luke Jenner, Ghostpoet, Rone, Hanni El Katib et bien d’autres.
  • L’histoire de Thunderdome, festival et série de compilations de gabber hollandaise, qui prouve toujours sa devise : « Hardcore will never die !« 
  • Pour se quitter, Malik Djoudi nous raconte sa folle nuit au Vietnam, ou comment vivre une nuit de folie sans comprendre un mot de ce qu’on nous raconte.

Tsugi 131, maintenant disponible en kiosque

Visited 32 times, 1 visit(s) today