Skip to main content
©Glauco Canalis
9 octobre 2020

Tsugi 134 : La scène jazz UK tombe le masque, en kiosque et en ligne

par Tsugi

Le numéro 134 de Tsugi « La scène jazz UK tombe le masque », est disponible en kiosque et à la commande en ligne. Édito et sommaire.

« Jaaazz ». Au fil des années, l’appellation est quasiment devenue un gros mot, car souvent synonyme de digressions techniques absconses, de prouesses instrumentales dont l’hermétisme limite la compréhension à une poignée d’initiés, la plupart du temps en voie de sénilité. Un cliché ? Sans doute, mais proche aussi du quotidien d’un genre, qui a largement enfoui sa rébellion originale sous les vernis dorés de l’institutionnalisation. Sauf que cette musique supposée « morte », comme la qualifient ses détracteurs, s’avère depuis quelques temps sacrément vivante. Particulièrement de l’autre côté de la Manche, où une bande d’activistes conduite par le furieux clavier-chef d’orchestre Kamaal « Henry Wu » Williams, la foudroyante Nubya Garcia et une joyeuse équipe de batteurs démoniaques pose les bases d’une nouvelle révolution sonore. Une aventure passionnante, parce que  ce jazz-là s’avère, contrairement à celui pratiqué par l’habituelle cohorte d’instrumentistes-archéologues, complètement imbriqué, impliqué même, dans son époque et abondement nourri de house, de drum’n’bass, de dubstep ou de rap. C’est bien pour cela qu’il nous intéresse tant. La vie, la fureur et la passion bouillent en lui. À l’image bien sûr de ce Tsugi qui, en plus d’être au premier rang pour rendre compte de ce phénomène, parions-le, contagieux, nous promène des soirées délirantes du Kosovo à l’activisme du collectif marseillais Metaphore, jusqu’à l’épopée folle des premières raves. Un numéro qui retrouve enfin son rythme mensuel. Parce que l’on a tous besoin de bonnes nouvelles.

Patrice Bardot

Sommaire 

  • London calling, London burning : panorama de la scène UK jazz.
  • Le DJ Gilles Peterson nous parle de cette scène qu’il connait sur le bout des doigts et accompagne depuis plus d’une décennie avec son label Brownswood Recordings.
  • Portraits de Kamaal Williams, Yussef Dayes et Nubya Garcia, têtes de proue de la mouvance UK jazz
  • La grande discographie UK jazz : on a sélectionné dix disques + en bonus, un outsider
  • Uèle Lamore, Ussar, Sabrina Bellaouel, Bolides… Le futur de la musique est dans Tsugi.
  • Les inspirations d’Avalon Emerson pour son mix réalisé pour la légendaire série DJ-Kicks.
  • Rencontre avec le pionnier Manu Casana, organisateur de la rave au Fort de Champigny en 1990, qui marque les débuts d’un bref âge d’or de la rave.
  • Rencontre avec Woodkid, à l’occasion de son nouvel album, S16.
  • La passion de Kölsch : le DJ danois est presque aussi à l’aise derrière les platines qu’aux fourneaux.
  • Les six membres du groupe Catastrophe se prêtent au jeu du blind-test.
  • Kosovo, l’espoir techno ? On a enquêté sur l’essor de la techno dans l’un des plus pauvres pays d’Europe.
  • Idles : rencontre avec le chanteur du groupe, Joe Talbot.
  • Les premières fois au « Meta » : le Metaphore Collectif est en danger. Pour Tsugi, des artistes racontent leur première fois dans le bastion de la fête libre phocéenne.
  • Portrait de Jeff Dominguez, l’homme-machines dans l’ombre des scènes françaises électroniques et hip-hop.
  • L’album du mois : Ela Minus, Acts of Rebellion, et des chroniques sur les dernières sorties de Will Butler, Actress, Il Quadro di Troisi, Róisín Murphy, et bien d’autres.
  • Une nuit avec José, chanteur des Stuck In The Sounds qui se lance en solo. Il nous raconte une nuit de juin 2005 où il surmontait son état grippal pour aller rencontrer son futur collaborateur.

Tsugi 134, disponible en kiosque et à la commande en ligne

Tsugi 134

Visited 28 times, 1 visit(s) today