Keith Richards en 1995

Tsugi Daily : Keith Richards arrête la picole, le Printemps de Bourges annonce de nouveaux noms…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

À 74 ans, Keith Richards vit une nouvelle expérience : la sobriété

C’était le moment d’arrêter”, a con­fié Kei­th Richards au bien‐nommé mag­a­zine Rolling Stone. “Ça fait un an main­tenant. J’en avais marre”Le gui­tariste des Stones, con­nu pour ses excès en tous gen­res et son amour immod­éré pour le whisky, emboîte le pas du maintenant‐vegan Iggy Pop et s’est grande­ment calmé sur la bib­ine. Et voilà que Kei­th Richards, peut‐être pour la toute pre­mière fois de sa longue car­rière, monte sur scène sobre. Respect.

Belle découverte hip‐hop et animée avec Fastlanes

Les nappes ont beau avoir un petit air de “Rhubarb” d’Aphex Twin, ce n’est pas du côté de l’ambient que vien­nent fureter les Fast­lanes, réu­nion de deux MCs hip‐hop améri­cains et de deux pro­duc­teurs house français. Leur dernier titre, “All I Knew”, mélange avec brio une mélodie impa­ra­ble (atten­tion, ça ren­tre un peu dans le crâne), nappes rhubar­bi­ennes donc et pro­duc­tion house pleine de soleil. Un bon­heur dans le casque. Il s’accompagne aujourd’hui d’un clip dess­iné par l’illustratrice Mathilde Bédou­et. Leur prochain EP sor­ti­ra le 18 jan­vi­er sur GUM.

Ils verront de la télévision” : un texte visionnaire et effrayant de Marguerite Duras mis en musique par le Français VAPA

Sur le papi­er, ça fait un peu peur : un pro­duc­teur fait lire un texte de Mar­guerite Duras et y colle une instru élec­tron­ique. Mais c’était sans compter la sub­til­ité de la pro­duc­tion, mise volon­tiers à l’arrière plan, his­toire de faire ressor­tir l’extrait fasci­nant d’une inter­view de 1985 de l’écrivaine, qui imag­ine com­ment sera l’homme de l’an 2000. Omniprésence des écrans et voy­ages vidés de sens… Une petite claque.

Le Printemps de Bourges annonce de nouveaux noms pour son édition 2019

Ça com­mence à bien se pré­cis­er pour cette nou­velle édi­tion du Print­emps de Bourges… Et quelle prog’ ! On retrou­vera ain­si, à Bourges (sans blague), du 16 au 21 avril, un spec­ta­cle orig­i­nal en hom­mage à Serge Gains­bourg (L’Homme à tête de chou par Jean‐Claude Gal­lot­ta), et Hubert‐Félix Thié­faine, Rodri­go & Gabriela, Beirut, Gaë­tan Rous­sel, Zazie ou encore Boule­vard des airs pour les soirées du mer­cre­di et du jeu­di. Un line‐up très “chan­son” qui sera con­tre­bal­ancé par deux soirées rap, avec Vald, Columbine, Geor­gio, PLK, Gringe ou encore L’Ordre du Périph, gag­nants des Inouïs l’année dernière. Quand le week‐end com­mencera, rendez‐vous avec Ther­a­pie Taxi, Jeanne Added, Eti­enne de Cré­cy en live, Flavien Berg­er, Paul Kalk­bren­ner, Kom­pro­mat (aka Vital­ic et Rebe­ka War­rior de Sexy Sushi), Sam Pagani­ni, Thy­lacine, Salut C’est Cool, Gior­gia Angiuli, Vladimir Cauchemar ou Con­tre­façon. Ça va être sport.

(Vis­ité 467 fois)