Tsugi Daily : Léonie Pernet remixée par Legowelt et Acid Arab, Gorillaz collabore avec Levi’s…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Une collection de Levi’s réalisée avec Gorillaz

Après les mon­tres, les jeans. Un an après avoir col­laboré avec l’hor­loger G‑Shock, le groupe bri­tan­nique Goril­laz se relance dans la mode en tra­vail­lant cette fois ci avec la mar­que Lev­i’s. Par­tic­u­lar­ité de ces pro­duits : les logos — sur lesquels fig­urent les mem­bres virtuels du quatuor — seront per­son­nal­is­ables. Et c’est l’oc­ca­sion de vous refaire une garde-robe : la col­lec­tion com­prend des vestes en jean, mais aus­si des t‑shirts, hood­ies et tote bags. Atten­tion cepen­dant, il fau­dra vous ren­dre à un “Print Bar” de Lev­i’s pour obtenir votre item. Pour les Parisiens, rendez-vous à la bou­tique des Champs-Elysées de la mar­que améri­caine.

Léonie Pernet sort un EP de remixes de son morceau “Auaati”

L’al­bum Crave de Léonie Per­net recèle une petite bal­lade aux con­so­nances ori­en­tales. Il s’ag­it du morceau “Auaati”, dont  le clip engagé pointait le bout de son nez début jan­vi­er. Deux mois après sa sor­tie, l’artiste com­plète le morceau de deux remix­es. Le pre­mier, réal­isé par Legow­elt, s’im­prègne de sonorités 80’s et ambi­ent qui ajoutent une dimen­sion rêveuse à l’o­rig­i­nale. Le sec­ond, plus club et min­i­mal­iste, est signé par le duo Acid Arab. Des réin­ter­pré­ta­tions effi­caces qui s’é­coutent ci-dessous :

Martin Mey dévoile le clip de “Calm Down”

Par­fois, entre deux tranch­es de tech­no bru­tale, on ne dit pas non à un peu de douceur. Et à ce sujet, Mar­tin Mey sait y faire. À tra­vers ses morceaux, le Français réus­sit à con­ver­tir ses inspi­ra­tions soul et folk en une pop déli­cate, comme sur son titre “Calm Down”. Un extrait du futur album Words (With­out), prévu le 29 mars, qui fait suite au sin­gle “And A Child”. Pour son clip, l’artiste reste une fois encore dans des tons noirs et blancs. Une DA qui accentue la sen­sa­tion d’être bercé dans un petit cocon.

(Vis­ité 501 fois)