Skip to main content
27 novembre 2018

Tsugi Daily : les Daft Punks ont de nouveaux sosies en Ukraine, Booba va publier un receuil de ses textes…

par Dylan Leport

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

En manque des Daft ? Taft Plunk tente de vous consoler…

L’usurpation d’identité a débuté en mai dernier. Vlad Fisun doit jouer un set dans une mine soviétique du côté de Kiev pour une soirée affiliée au festival Burning Man. Vladimir Sivash, son DJ-acolyte, ne peut assurer sa part du job. Vlad décide alors de se produire avec un bénévole, et cherche des accessoires pour sa prestation. Deux casques achetés à un artisan plus tard, le DJ et son bénévole montent sur une scène éteinte, avant que les décors inspirés par la scéno des Daft Punk ne s’illuminent. Le problème, c’est qu’après cette soirée, Vlad Fisun est happé par son personnage, et ne s’en défait plus. Il passe l’été à suer sous son couvre chef, et demande à son amie photographe Olga Babysh de le prendre en photo – avec un Vladimir de retour, lui aussi casqué – au fil de sa nouvelle vie.

Le duo s’aventure même à deviner ce que joueraient les Daft «s’ils jouaient encore de la musique underground». Et visiblement, ça plait, toute miette d’info et de musique liées de près ou de loin aux Daft cartonnant sur internet. C’est ainsi que nos deux Vlad se sont retrouvés interviewés cette semaine par Mixmag, livrant par la même occasion un petit mix exclusif aux transitions un poil brouillonnes certes, mais aux airs de madeleine de Proust. Prochaine étape, Coachella ?

Olga Babysh

Olga Babysh

Olga Babysh

 

Booba va publier un recueil de ses textes

Saint Booba se glisse dans votre bibliothèque. L’oeuvre romanesque du Duc va bientôt être couchée sur papier. Un recueil des meilleures punchlines du rappeur, entre réflexions anthropologiques et niquage de mères. L’ouvrage sera tiré à 200 exemplaires, et 92 seront signés de la main de son auteur. À la manière de Nicolas Hulot, le Duc compte bien éveiller les consciences sur le problème écologique : « Le réchauffement climatique, c’est dû à la chatte à ta mère, avec l’effet de serre. » Elie Yaffa chercherait-il secrètement à remplacer François de Rugy au Ministère de l’Environnement ? Seul l’avenir nous le dira…

 

Theresa May alertée des dangers du Brexit pour la musique anglaise

Le divorce entre l’Europe et la Grande-Bretagne, c’est acté. Et selon le politique Michael Dugher, à la tête de UK Music depuis un an, cela pourrait conduire à la mort progressive de la musique anglaise. « La fin de la libre circulation sans dérogation pour les musiciens va sérieusement menacer la croissance rapide de notre secteur de la musique live, qui rapporte environ 1 milliard de livres à l’économie du Royaume-Uni, indique-t-il dans une lettre adressée à Theresa May. Cela va rendre les tournées invivables pour les nombreux artistes qui ont besoin de gagner leur vie, et va donner un coup très dur au développement des talents britanniques à l’étranger. » Certainement pas de quoi décourager la Chambre des Communes de valider l’accord sur le Brexit le 11 décembre.

Visited 12 times, 1 visit(s) today