Tsugi Daily : Les fils des membres du Wu-Tang dévoilent un premier single en mode old-school

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Un premier single pour 2nd Generation Wu, les fils du Wu-Tang Clan

Cash Rules Evrey­thing Around Me”. Si ces paroles et ce morceau mythique du Wu-Tang réson­nent encore dans les oreilles de nom­breux ama­teurs de rap améri­cain, c’est aujour­d’hui au tour des fils des mem­bres du clan de repren­dre le flam­beau. PXWER (fils de Method Man), InteLL (fils de U‑God), Sun God (fils de Ghost­face Kil­lah) et Young Dirty Bas­tard (fils d’Ol’ Dirty Bas­tard) com­posent donc le groupe 2nd Gen­er­a­tion Wu et pro­posent un pre­mier morceau à inti­t­ulé “7.O.D.”. Sur ce track hip-hop old-school, la célèbre phrase de Method Man dans “C.R.E.A.M.” à été rem­placée par “God made every­thing around me, for­get about the mon­ey, none of it is real you’all”, his­toire de mon­tr­er leur dif­férence d’é­d­u­ca­tion et que finale­ment, l’ar­gent ne fait pas tout. Un hom­mage implicite à leurs par­ents, illus­tres légen­des du hip-hop mon­di­al qui sem­blent au moins avoir trans­mis à leurs fis­tons le goût de la bonne musique.

Un nouveau titre de Beck toujours avec avec Pharell à la production

Le chanteur améri­cain Beck vient de sor­tir un nou­veau titre inti­t­ulé “Ever­last­ing Noth­ing”. Un extrait de son prochain album Hyper­space qui va sor­tir le ven­dre­di 22 novem­bre. Après son morceau “Dark Places”, sor­ti la semaine dernière, il pro­pose aujour­d’hui une nou­velle balade folk, encore co-produite avec Pharell Williams. Sur le morceau, le pro­duc­teur joue d’ailleurs de la bat­terie et des claviers tan­dis que Beck chante, joue de la gui­tare et du piano. Une chose est cer­taine, “Ever­last­ing Noth­ing” s’a­joute assuré­ment à la liste des titres par­faits pour vos long voy­ages en voiture.

En atten­dant le 22 novem­bre, Hyper­space est disponible en pré­com­mande ici.

Le dernier clip tout en finesse de Marie Sigal

Beauté” est le morceau qui ouvre le dernier EP Les géra­ni­ums de la chanteuse française Marie Sigal. Elle racon­te que c’est après avoir lu La légèreté, une BD de Cather­ine Meurisse, rescapée des atten­tats de Char­lie Heb­do, qu’elle eu l’idée d’écrire cette chan­son. Dans ce clip très esthé­tique en noir et blanc, co-réalisé avec Lionel Pesqué, elle met en scène son pro­pre corps comme une oeu­vre d’art, une pièce vivante de musée, soumise à dif­férents aléas. Avec sa voix per­cu­tante et sen­si­ble, on ne peut rester indif­férent devant cette vidéo, de toute beauté. 

(Vis­ité 1 598 fois)