À voir : Irène Drésel nous fait visiter la mystérieuse “Chambre 2”

La cham­bre 2, Irène Drésel y logeait le temps du Bich­es Fes­ti­val. Cette pièce lui a inspiré le titre homonyme, accom­pa­g­né d’une vidéo. “Pour moi la tech­no a quelque chose de très sen­suel et d’hypnotique”, confiait-elle. Ça se ressent dans sa musique, mais aus­si dans le clip ani­mé du morceau, entière­ment réal­isé par ses soins. Le track est issu de son album Hyper Cristal sor­ti en mars dernier.

Une tech­no sauvage, des nappes planantes et mélan­col­iques, c’est la sig­na­ture de la jeune pro­duc­trice que l’on retrou­ve bien dans ce titre. La vidéo qu’elle a créée pour l’il­lus­tr­er est faite à par­tir d’im­ages pris­es dans la fameuse pièce. Celles-ci ont été soit redess­inées en inté­gral­ité à la main, soit pho­to­copiées et col­oriées. La plu­part d’en­tre elles ont été cap­turées par le per­cus­sion­iste qui accom­pa­gne Irène Drésel, Sizo Del Givry. Une fan qui est dessi­na­trice a aidé à la con­cep­tion d’une scène et deux petites filles ont col­orié les fleurs des rideaux.

Le résul­tat ? Un film ani­mé mys­térieux, où l’on entre dans l’u­nivers de cette “Cham­bre 2”. La réal­i­sa­tion est superbe, entre images en négatif et teintes sat­urées. Elle adopte tan­tôt un style min­i­mal­istes, avec seule­ment quelques traits qui dessin­nent les con­tour de la pro­tag­o­niste, tan­tôt une touche plus psy­chédélique avec des couleurs à tout-va et beau­coup de détails. À l’im­age de la tech­no d’Irène, le clip est hyp­no­tique et sen­suel. Elle tire les rideaux, et laisse la place aux rêves.

Et pour ceux qui n’au­raient pas écouté Hyper Cristal en entier, le voilà.

(Vis­ité 475 fois)