© Antoine Hénault

Victor Solf dévoile un superbe single de son premier EP solo

Un an aupar­a­vant, Vic­tor Solf annonçait la fin de Her, duo qu’il for­mait avec son meilleur ami Simon Car­pen­tier, décédé en 2017. Il revient aujour­d’hui avec “Traf­fic Lights”, pre­mier sin­gle révélé de son EP solo. After­math — dont le nom peut se traduire par “les séquelles” — sor­ti­ra le 31 jan­vi­er 2020. “Je me suis ren­du compte que mon écri­t­ure était depuis tou­jours dif­férente, plus intime, plus tournée vers les gens. Une chan­son comme Traf­fic Lights est par­ti­c­ulière­ment per­son­nelle, elle racon­te ce que j’ai vécu, elle rassem­ble tout ce que je veux être en solo”, explique Vic­tor Solf qui cherche à s’é­manciper de Her. Il admet aus­si ne pas être réti­cent à chanter en français, mais c’est en anglais qu’il livre ce pre­mier titre.

Le Ren­nais a gran­di en écoutant tant de la tech­no min­i­male que du Bach. Aujour­d’hui, ses inspi­ra­tions sont aus­si bien Elton John que Nina Simone. Ce sont ces références qui l’in­spirent pour com­pos­er ce track, qui com­mence dans le calme, en piano-voix. Avec sim­plic­ité et douceur, il chante “No more traf­fic lights”. Le morceau se con­clut en apothéose, sans doute car ses influ­ences soul et gospel le rat­trapent : il est rejoint par une ligne de basse claire, des choeurs et des per­cus­sions. Avec “Traf­fic Lights”, Vic­tor annonce un EP aus­si pur qu’au­then­tique.

Vic­tor Solf annonce tout juste une date à Paris : le 2 juin 2020 à la Gaîté Lyrique.

(Vis­ité 947 fois)