Skip to main content
Extrait de la pochette de "Deux" par Dharma Bum
15 novembre 2019

Ça sort aujourd’hui : vendredi 15 novembre

par Paul Delahaye

C’est vendredi, c’est jour de sortie ! Vu qu’il est parfois difficile de s’y retrouver avec tous les disques qui sortent chaque semaine, Tsugi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélection de galettes – LPs et EPs confondus – qui viennent de paraître et qui nous font vraiment envie : voici donc de quoi accompagner votre week-end avec une compilation pour les dix ans de Stroboscopic Artefacts, l’EDM/techno énervé de Sarin, l’univers onirique de Pikku, la techno grésillante d’Ansome, l’album dance de Panthera Krause, le pop-rock groovy de Dharma Bum, la rencontre modulaire entre Cubenx et Boogzbrown et l’hommage au groupe The Fall par plusieurs artistes indie.

Various Artists – X-Ten Years  of Artefacts [Stroboscopic Artefacts]

Happy Birthday ! Le label Stroboscopic Artefacts souffle sa dixième bougie et pour l’occasion le DJ/producteur Luca Mortellaro, alias Lucy, a mis les petits plats dans les grands et nous propose une grosse compilation. X-Ten Years of Artefacts comporte treize tracks, intenses et deep, de producteurs/DJs qui ont fait les belles heures du label. On y retrouve des titres d’Adriana Lopez, Alessandro Adriani, Chevel, Denise Rabe, Efdemin, James Ruskin, L.B. Dub Corp (Luke Slater), Lotus Eater (Lucy and Rrose), Lucy, Rrose, Serena Butler, Shifted, Zeitgeber (Speedy J et Lucy). Rien que ça. La compilation sera même plus tard agrémentée d’un EP de remixes d’artistes comme Ben Klock encore Donato Dozzy. Amateurs de techno acid, bien industrielle et de warehouse, vous avez trouvé votre graal du week-end.

Sarin – Moral Cleansing [BITE Records]

Pour sa deuxième sortie sur le label BITE (dirigé par Phase Fatale, affilié à Ostgut Ton et résident au Berghain), le producteur/DJ iranien Sarin propose un disque de huit titres EDM/techno bien énervés. Afin de développer cette atmosphère industrielle assez intense, Sarin s’est inspiré d’événements historiques et géopolitiques faisant référence aux horreurs et conflits passés. Des moments importants pour lui qui a vécu son enfance en Iran en temps de guerre. Il en tire des samples et des inspirations qui rendent l’album d’autant plus personnel. Ecoutez « The Culling », le premier track du disque, qui met directement dans le bain. Un gros boost d’énergie auditive parfait pour les petits coups de mou.

Pikku – 5 ,3, 2, 1 [Lafolie Records]

Changement radical d’ambiance avec le dernier album de la Polonaise Pikku. De son vrai nom Magdalena Stroj, la chanteuse propose un disque de onze titres rêveurs et féériques. On retrouve le côté onirique et captivant de Sigur Ròs, et la voix délicate et sensible de Julia Stones. Elle capte l’attention et séduit l’auditeur à la première écoute. Pikku (« petit » en finnois) est une artiste complète, qui s’occupe de tout elle même. Elle maîtrise le piano, le ukuléle, le kalimba et chante en anglais, français, polonais, japonais. Cela donne ce mélange unique et très attachant. Mention spéciale pour le morceau « Eggshells » et ses samples de balles de ping-pong qui se balladent dans nos oreilles.

Ansome – Hounds of The Harbour [ Perc Trax]

Ansome est de retour sur le label Perc Trax avec un deuxième album intitulé Hounds of The Harbour, trois ans après Stowaway. Entre temps, le producteur/DJ a fait le tour du monde en live. Il a également déménagé à Berlin il y a quelques temps et cela semble bien lui réussir tant son nouveau disque est vif et tranchant. Dans ce Hounds Of The Harbour, Ansome élargit sa palette sonore et propose des tracks à la texture grésillantes. Les douze morceaux ont des sonorités acid et industrielles. Ce n’est pas forcément facile à écouter, mais les aficionados du genre verront dans ce nouvel album, une véritable valeur sûre.

Panthera Krause – It’s A Business Doing Pleasure With You [Riotvan]

Producteur, illustrateur, DJ. Panthera Krause a plus d’un tour dans son sac. Il livre enfin son premier album solo : It’s A Business Doing Pleasure With You. Derrière ce drôle de nom se cache un LP de onze track dance signées par l’Allemand aux multiples alias : Marbert Rocel, Karocel et bien sûr Panthera Krause. Deux featurings font leur apparition dans la tracklist, l’un avec Martina Rother et le second avec le groupe Spunk. À l’écoute, le funky et festif « Birthday Club », le progressif « Redo Rdid » ou encore les nappes planantes de « Sunset ». L’album se conclut sur le morceau éponyme « It’s A Business Doing Pleasure With You », plus house. Un plaisir.

Dharma Bum – Deux [Montagne Sacrée]

Dharma Bum est un groupe rouennais, dans lequel joue également le guitariste de MNNQNS (groupe de rock indie en plein ascension), qui propose aujourd’hui un nouvel EP : Deux. Cette fois, le quintet revient avec quatre titres pop-rock très groovy. « After Party » – morceau qui était déjà sorti il y a une dizaine de jours accompagné d’un clip très décalé – est comme une rencontre entre les Smiths et le rock psychédélique de Tame Impala. Entre le planant « Neon Lover » et les effets et réverbes de « Ladyubg » qui rappellent la musique du groupe australien Pond, Dharma Bum multiplie les inspirations et explore des textures. Comme on dit, jamais Deux sans trois.

Cubenx & Boogzbrown – Antipode [InFiné]

Antipode est né de la collaboration entre Cubenx et Boogzbrown. Le premier est originaire du Mexique, alors que le deuxième vient, lui, de la Réunion – île sur laquelle les chemins des producteurs s’étaient croisés en 2018 lors d’une résidence au festival des Electropicales. L’aboutissement de cette rencontre ? Un EP de quatre pistes où s’associent les synthétiseurs modulaires résonnants de Cubenx et les samples percussifs de Boogzbrown. Du dark « Antipodal Magma » aux sonorités industrielles de « La possession » – qui porte très bien son nom – le maxi retranscrit toute l’énergie et la spontanéité de leur performance en 2018.

Various Artists – The Fall – A French Tribute [Teenage Hate Records]

Un an près la disparition de Mark E Smith, le célèbre leader de The Fall, la crème de l’indie française décide de lui rendre un hommage. L’album The Fall- A French Tribute est donc composé de onze reprises d’artistes comme MNNQNS, We Hate You Please Die, Vox Low, Delacave, Dewaere ou encore Frustration. Chacun réinterprète à sa manière un titre du groupe. Notre préféré : « Totally Wired » à la sauce MNNQNS qui ouvre parfaitement le disque, et cette salve d’hommage. « Assume » par We Hate You Please Die vaut aussi le détour. Un joli clin d’oeil du rock indie français pour un groupe qui a influencé toute une génération de musiciens.

Visited 22 times, 1 visit(s) today