Extrait de la pochette de "Deux" par Dharma Bum

Ça sort aujourd’hui : vendredi 15 novembre

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec une com­pi­la­tion pour les dix ans de Stro­bo­scop­ic Arte­facts, l’EDM/techno énervé de Sarin, l’u­nivers onirique de Pikku, la tech­no grésil­lante d’An­some, l’al­bum dance de Pan­thera Krause, le pop-rock groovy de Dhar­ma Bum, la ren­con­tre mod­u­laire entre Cubenx et Boogzbrown et l’hom­mage au groupe The Fall par plusieurs artistes indie.

Various Artists — X‑Ten Years  of Artefacts [Stroboscopic Artefacts]

Hap­py Birth­day ! Le label Stro­bo­scop­ic Arte­facts souf­fle sa dix­ième bougie et pour l’oc­ca­sion le DJ/producteur Luca Mortel­laro, alias Lucy, a mis les petits plats dans les grands et nous pro­pose une grosse com­pi­la­tion. X‑Ten Years of Arte­facts com­porte treize tracks, intens­es et deep, de producteurs/DJs qui ont fait les belles heures du label. On y retrou­ve des titres d’Adri­ana Lopez, Alessan­dro Adri­ani, Chev­el, Denise Rabe, Efdemin, James Ruskin, L.B. Dub Corp (Luke Slater), Lotus Eater (Lucy and Rrose), Lucy, Rrose, Ser­e­na But­ler, Shift­ed, Zeit­ge­ber (Speedy J et Lucy). Rien que ça. La com­pi­la­tion sera même plus tard agré­men­tée d’un EP de remix­es d’artistes comme Ben Klock encore Dona­to Dozzy. Ama­teurs de tech­no acid, bien indus­trielle et de ware­house, vous avez trou­vé votre graal du week-end.

Sarin — Moral Cleansing [BITE Records]

Pour sa deux­ième sor­tie sur le label BITE (dirigé par Phase Fatale, affil­ié à Ostgut Ton et rési­dent au Berghain), le producteur/DJ iranien Sarin pro­pose un disque de huit titres EDM/techno bien énervés. Afin de dévelop­per cette atmo­sphère indus­trielle assez intense, Sarin s’est inspiré d’événe­ments his­toriques et géopoli­tiques faisant référence aux hor­reurs et con­flits passés. Des moments impor­tants pour lui qui a vécu son enfance en Iran en temps de guerre. Il en tire des sam­ples et des inspi­ra­tions qui ren­dent l’al­bum d’au­tant plus per­son­nel. Ecoutez “The Culling”, le pre­mier track du disque, qui met directe­ment dans le bain. Un gros boost d’én­ergie audi­tive par­fait pour les petits coups de mou.

Pikku — 5 ‚3, 2, 1 [Lafolie Records]

Change­ment rad­i­cal d’am­biance avec le dernier album de la Polon­aise Pikku. De son vrai nom Mag­dale­na Stroj, la chanteuse pro­pose un disque de onze titres rêveurs et féériques. On retrou­ve le côté onirique et cap­ti­vant de Sig­ur Ròs, et la voix déli­cate et sen­si­ble de Julia Stones. Elle capte l’at­ten­tion et séduit l’au­di­teur à la pre­mière écoute. Pikku (“petit” en finnois) est une artiste com­plète, qui s’oc­cupe de tout elle même. Elle maîtrise le piano, le ukuléle, le kalim­ba et chante en anglais, français, polon­ais, japon­ais. Cela donne ce mélange unique et très attachant. Men­tion spé­ciale pour le morceau “Eggshells” et ses sam­ples de balles de ping-pong qui se bal­ladent dans nos oreilles.

Ansome — Hounds of The Harbour [ Perc Trax]

Ansome est de retour sur le label Perc Trax avec un deux­ième album inti­t­ulé Hounds of The Har­bour, trois ans après Stow­away. Entre temps, le producteur/DJ a fait le tour du monde en live. Il a égale­ment démé­nagé à Berlin il y a quelques temps et cela sem­ble bien lui réus­sir tant son nou­veau disque est vif et tran­chant. Dans ce Hounds Of The Har­bour, Ansome élar­git sa palette sonore et pro­pose des tracks à la tex­ture grésil­lantes. Les douze morceaux ont des sonorités acid et indus­trielles. Ce n’est pas for­cé­ment facile à écouter, mais les afi­ciona­dos du genre ver­ront dans ce nou­v­el album, une véri­ta­ble valeur sûre.

Panthera Krause — It’s A Business Doing Pleasure With You [Riotvan]

Pro­duc­teur, illus­tra­teur, DJ. Pan­thera Krause a plus d’un tour dans son sac. Il livre enfin son pre­mier album solo : It’s A Busi­ness Doing Plea­sure With You. Der­rière ce drôle de nom se cache un LP de onze track dance signées par l’Alle­mand aux mul­ti­ples alias : Mar­bert Rocel, Karo­cel et bien sûr Pan­thera Krause. Deux fea­tur­ings font leur appari­tion dans la track­list, l’un avec Mar­ti­na Rother et le sec­ond avec le groupe Spunk. À l’é­coute, le funky et fes­tif “Birth­day Club”, le pro­gres­sif “Redo Rdid” ou encore les nappes planantes de “Sun­set”. L’al­bum se con­clut sur le morceau éponyme “It’s A Busi­ness Doing Plea­sure With You”, plus house. Un plaisir.

Dharma Bum — Deux [Montagne Sacrée]

Dhar­ma Bum est un groupe rouen­nais, dans lequel joue égale­ment le gui­tariste de MNNQNS (groupe de rock indie en plein ascen­sion), qui pro­pose aujour­d’hui un nou­v­el EP : Deux. Cette fois, le quin­tet revient avec qua­tre titres pop-rock très groovy. “After Par­ty” — morceau qui était déjà sor­ti il y a une dizaine de jours accom­pa­g­né d’un clip très décalé — est comme une ren­con­tre entre les Smiths et le rock psy­chédélique de Tame Impala. Entre le planant “Neon Lover” et les effets et réverbes de “Ladyubg” qui rap­pel­lent la musique du groupe aus­tralien Pond, Dhar­ma Bum mul­ti­plie les inspi­ra­tions et explore des tex­tures. Comme on dit, jamais Deux sans trois.

Cubenx & Boogzbrown — Antipode [InFiné]

Antipode est né de la col­lab­o­ra­tion entre Cubenx et Boogzbrown. Le pre­mier est orig­i­naire du Mex­ique, alors que le deux­ième vient, lui, de la Réu­nion — île sur laque­lle les chemins des pro­duc­teurs s’é­taient croisés en 2018 lors d’une rési­dence au fes­ti­val des Elec­trop­i­cales. L’aboutisse­ment de cette ren­con­tre ? Un EP de qua­tre pistes où s’as­so­cient les syn­thé­tiseurs mod­u­laires réson­nants de Cubenx et les sam­ples per­cus­sifs de Boogzbrown. Du dark “Antipo­dal Mag­ma” aux sonorités indus­trielles de “La pos­ses­sion” — qui porte très bien son nom — le maxi retran­scrit toute l’én­ergie et la spon­tanéité de leur per­for­mance en 2018.

Various Artists - The Fall — A French Tribute [Teenage Hate Records]

Un an près la dis­pari­tion de Mark E Smith, le célèbre leader de The Fall, la crème de l’indie française décide de lui ren­dre un hom­mage. L’al­bum The Fall- A French Trib­ute est donc com­posé de onze repris­es d’artistes comme MNNQNS, We Hate You Please Die, Vox Low, Dela­cave, Dewaere ou encore Frus­tra­tion. Cha­cun réin­ter­prète à sa manière un titre du groupe. Notre préféré : “Total­ly Wired” à la sauce MNNQNS qui ouvre par­faite­ment le disque, et cette salve d’hom­mage. “Assume” par We Hate You Please Die vaut aus­si le détour. Un joli clin d’oeil du rock indie français pour un groupe qui a influ­encé toute une généra­tion de musi­ciens.

(Vis­ité 886 fois)