Tsugi Daily : Sebastian dévoile le clip romantique de “Run For Me”

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Sebastian dévoile le clip romantique de “Run For Me”

Retour de l’un des poulains de l’écurie Ed Banger, Sebas­t­ian. Après avoir pro­duit le dernier album de Char­lotte Gains­bourg, il était temps pour le pro­duc­teur de revenir à un pro­jet plus per­son­nel. Ni une ni deux, il revien­dra à la ren­trée prochaine avec un nou­v­el album. Et le compte à rebours a déjà com­mencé. Après un court‐métrage à la vio­lence gra­tu­ite réal­isé par Gas­par Noé — fidèle à lui‐même — Sebas­t­ian dévoile aujourd’hui le clip d’un nou­veau morceau, “Run For Me”. Pour accom­pa­g­n­er ces mélodies pro­fondes et roman­tiques, le Français a invité Gal­lant, promet­teur chanteur R&B améri­cain. Du côté de la réal­i­sa­tion du clip, c’est Todd Tour­so que l’on retrou­ve der­rière la caméra, qui a notam­ment tra­vail­lé avec Bey­on­cé, N.E.R.D ou Rihan­na. Road‐trip roman­tique entre ado­les­cents à peine pub­ères ; on se demande qui a eu l’idée de leur fil­er le volant. Atten­tion au virage.

Sebas­t­ian sera présent au fes­ti­val Les 3 Eléphants le 24 mai prochain à Laval. Retrou­vez plus d’informations sur le site de l’évènement

Ableton Live annonce une mise à jour permettant de contrôler des synthétiseurs modulaires

Able­ton laisse de moins en moins d’arguments aux pro­duc­teurs qui rechig­naient encore à pass­er de Live 9 à 10 : leur future mise à jour prévoit la com­pat­i­bil­ité du logi­ciel avec les sig­naux con­trol volt­age (CV), équiv­a­lents analogiques du MIDI, per­me­t­tant à l’ordinateur et son logi­ciel d’interagir avec con­trôleurs et claviers. A l’aide d’une inter­face audio adap­tée, il sera donc désor­mais pos­si­ble de capter non seule­ment un sig­nal numérique, chose com­mune à tous les séquenceurs, mais égale­ment des ten­sions élec­triques, ce qui est pour le coup une pre­mière dans le monde de la musique assistée par ordi­na­teur. Cette nou­velle promet de ravir les puristes recher­chant le touch­er unique des machines mod­u­laires, con­sis­tant à bidouiller des potards cachés sous des cas­cades de câbles mul­ti­col­ores, afin de mod­i­fi­er moult paramètres tels que la vitesse d’oscillation, ou la hau­teur de la note, et même créer des polyry­thmes pro­pres à la tech­nolo­gie analogique. Cette inno­va­tion s’inscrit dans la récente vague d’engouement pour les syn­thés mod­u­laires, et risque bien de lui don­ner un coup de pouce non nég­lige­able.

C Duncan revient avec le clip super kitsch de “Talk Talk Talk”

Retour du maître écos­sais de l’indie pop. Après un troisième album à l’esthétique et aux sons léchés, C Dun­can dévoile aujourd’hui le clip acidulé du pre­mier extrait du disque, “Talk Talk Talk”. Un morceau sur les dif­fi­cultés de com­mu­ni­quer : « “Talk Talk Talk” par­le de malen­ten­dus, » explique le pro­duc­teur « Lorsqu’on ne se rend pas compte que l’on n’est pas sur la même longueur d’ondes que quelqu’un, on voit alors à quel point une per­cep­tion erronée peut vous dif­férenci­er. Cepen­dant, il s’agit égale­ment de réalis­er cela et de recon­stru­ire des ponts. » Pour trans­pos­er le morceau en vidéo, il a fait appel à une palette de couleurs vives, à un humour décalé et à un monde sur­réal­iste à la fois espiè­gle et sen­si­ble. Résul­tat tor­dant.

(Vis­ité 498 fois)