Tsugi Daily : Vanessa Wagner joue du piano dans l’aéroport d’Orly…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Découvrez “The Heart Asks Pleasure”, la rencontre entre la pianiste Vanessa Wagner et le chorégraphe Yoann Bourgeois

Orly n’est pas qu’une arène pour rappeurs quadragé­naires qui veu­lent faire la bagarre. Le 4 juin dernier, l’aéroport accueil­lait une création excep­tion­nelle : la ren­con­tre entre la pianiste Vanes­sa Wag­n­er et le cir­cassien Yoann Bour­geois. De for­ma­tion clas­sique, tou­jours dans la recherche de mariages des gen­res et de pluridis­ci­pli­nar­ité, la musi­ci­enne a instal­lé son piano au milieu du tout nou­veau bâtiment de jonc­tion de Paris-Orly pour y interpréter un extrait de son dernier album Inland, le titre “The Heart Asks Plea­sure First” du com­pos­i­teur Michael Nyman. La Blo­gothèque en dévoile aujour­d’hui la vidéo, ani­mée par la choré­gra­phie de Yoann Bour­geois et ses deux danseurs cos­tumés en cul­b­u­to. En résulte un très beau plan-séquence et une petite douceur audi­tive. Loin du stress des con­trôles et des check-in.

Hans Zimmer va composer le son des voitures électriques BMW

Vroum Vroum” est devenu ringard. La moder­nité, c’est le son du silence ; celui des voitures élec­triques. Chez BMW, l’ar­chi­tecte de cette nou­velle iden­tité sonore a été choisi, et c’est un grand mon­sieur. Le com­pos­i­teur Hans Zim­mer sera en effet chargé de com­pos­er le son émis par les futurs véhicules élec­triques de la célèbre écurie alle­mande. C’est au créa­teur des ban­des orig­i­nales de cer­tains des plus gros block­busters améri­cains (Glad­i­a­tor, Pirates des Caraïbes, Incep­tion, Inter­stel­lar ou encore Blade Run­ner 2049) qu’in­combera la grande mis­sion de con­cevoir les sonorités du futur de l’au­to­mo­bile. Sol­lic­ité par la mar­que bavaroise, Hans Zim­mer s’est déjà allié à Ren­zo Vitale, ingénieur et sound design­er pour BMW. Le site Siè­cle Dig­i­tal explique :BMW tra­vaille depuis 2009 sur des sons générés arti­fi­cielle­ment pour les véhicules dépourvus de moteurs à com­bus­tion. Des sons avant tout util­isés, en option, pour aver­tir les pié­tons qu’une voiture élec­trique est dans le secteur… et éviter d’éventuels acci­dents, tout par­ti­c­ulière­ment en ville.” On attend d’en­ten­dre le son de klax­on made by Hans Zim­mer.

Esther explore le corps humain dans le clip de “Are Tears Good For My Skin”

Des yeux, des lèvres, des mains. Le dernier clip d’Esther est une suc­ces­sion de gros plans per­me­t­tant de décou­vrir le corps humain au plus près. La vidéo vient illus­tr­er “Are Tears Good For My Skin”, extrait de son pre­mier EP Move­ment For The Death of The Kit­ten sor­ti en mai dernier — et oui, on est fan du titre. Un pre­mier disque som­bre, indus­triel et ter­ri­ble­ment dansant. La musique d’Es­ther sem­ble tou­jours à la lim­ite de som­br­er dans la vio­lence pure, de quoi nous rap­pel­er quelques morceaux de La Fraîcheur… Réal­isé par Alost­head, le clip retran­scrit cette énergie à la per­fec­tion : “Il racon­te une his­toire d’amour sans espoir à l’échelle macro­scopique, où les corps se con­fondent jusqu’à l’oppression, jusqu’à la fusion, jusqu’à la vio­lence qui sug­gère mais ne dit rien de sa des­ti­na­tion.” Avec une dose de mys­tère en plus, Esther sem­ble avoir tout com­pris à la recette du suc­cès. 

(Vis­ité 338 fois)