©Mick Haupt

🇬🇧 UK : les ventes de CD bondissent de 15 % grñce à
 3 artistes

Alors que l’on con­state une baisse rĂ©guliĂšre des ventes du for­mat physique au niveau mon­di­al, au Royaume-Uni, les ventes ont bon­di au qua­triĂšme trimestre (octobre-dĂ©cembre), selon un rap­port pub­liĂ© par la revue Music Week, et cela grĂące Ă  trois artistes en particulier.

Depuis trois ans, les plate­formes de stream­ing con­stituent la nou­velle et prin­ci­pale maniĂšre de con­som­mer la musique dans le monde, devant le physique, et la pre­miĂšre source de chiffre d’affaires du secteur. NĂ©an­moins, en Angleterre cette annĂ©e, on a pu not­er une aug­men­ta­tion de 15 % des ventes physiques par rap­port Ă  l’an­nĂ©e prĂ©cé­dente sur la mĂȘme pĂ©ri­ode
 et cela grĂące Ă  trois gĂ©ants de la musique : Adele, Ed Sheer­an et ABBA.

MĂȘme si cette hausse peut aus­si s’ex­pli­quer par la rĂ©ou­ver­ture des dis­quaires au Royaume-Uni, c’est bien aux deux artistes et au groupe sué­dois que l’on doit ce rebond. L’al­bum d’Ed Sheer­an, Equals, sor­ti en octo­bre dernier, s’est ven­du outre-Manche Ă  prĂšs de 140 000 exem­plaires dont plus de la moitiĂ© en CD. Le retour d’AB­BA, qui n’avait pas sor­ti d’al­bum depuis 40 ans, a lui aus­si ren­con­trĂ© un Ă©norme suc­cĂšs auprĂšs du pub­lic anglais : le vinyle de Voy­age a Ă©tĂ© celui le plus rapi­de­ment ven­du du siÚ­cle et les ventes de CD ont, elles, atteint prĂšs de 150 000 exemplaires.

 

À lire Ă©galement
UK : Depuis cet Ă©tĂ©, 1 musicien sur 3 n’a pas gagnĂ© un penny

Que penser du come­back d’ABBA ?

 

Adele, incon­testable­ment l’artiste-reine du moment (elle a mĂȘme rĂ©us­si Ă  faire pli­er Spo­ti­fy sur la lec­ture alĂ©a­toire), a cassĂ© tous les scores avec son qua­triĂšme album 30 sor­ti en novem­bre. Il a tout sim­ple­ment Ă©tĂ© l’al­bum le plus rapi­de­ment ven­du de 2021 : 16 700 vinyles ven­dus et un peu moins de 160 000 copies CD achetĂ©es en sept jours. Au vu de ces chiffres affolants, on com­prend com­ment Adele, Ed Sheer­an et ABBA, tous issus du Royaume-Uni, ont pu Ă  eux trois crĂ©er ce rebond un peu mirac­uleux, dans une indus­trie musi­cale aujour­d’hui dom­inĂ©e par le stream­ing et les plate­formes d’écoute.

À not­er qu’un coup de pouce a aus­si Ă©tĂ© don­nĂ© par les sor­ties de Sam Fend­er, Cold­play, Elton John, Tay­lor Swift et Lit­tle Mix. “Il y a vrai­ment une Ă©norme nou­veautĂ© qui s’adresse Ă  tout le monde, avec Adele, Ed Sheer­an, Lit­tle Mix, Tay­lor Swift, Cold­play et ABBA qui sor­tent tous des dis­ques qui ent­hou­si­as­ment leurs fans respec­tifs. Nous nous atten­dons Ă  une Ă©norme amĂ©lio­ra­tion par rap­port Ă  NoĂ«l dernier”, a dĂ©clarĂ© Ă  Music Week Phill Hal­l­i­day, directeur gĂ©nĂ©ral des dis­quaires HMV & Fopp. Enfin, pour Nigel House, directeur du dis­quaire bri­tan­nique Rough Trade, “il est encore un peu tĂŽt pour oubli­er le CD”.

(Vis­itĂ© 1 194 fois)