Un festival dans un bunker allemand : ça va cogner dur au Her Damit

Tech­no ? Bunker ? On les voit vos petites oreilles qui s’agitent en lisant ces mots. Voici de quoi il retourne : le fes­ti­val alle­mand Her Damit prend place depuis quelques années dans des lieux aban­don­nés. Les deux pre­mières édi­tions se firent sur l’île de Rügen à Pro­ra, au pied d’une immense barre d’immeuble de vacances datant de la Sec­onde Guerre Mon­di­ale, s’étendant sur 4,5 kilo­mètres de long. Mais un pro­jet immo­bili­er a obligé les organ­isa­teurs à se délo­calis­er dans l’enceinte d’un ancien bunker à 50 kilo­mètres de Berlin.

Mais ce démé­nage­ment n’a rien changé au bon esprit rave de ce fes­ti­val : une jauge de 2500 per­son­nes, autori­sa­tion d’amener son alcool sur le site, pos­si­bil­ité de venir avec ses enfants, respect du ter­rain… Quant à la pro­gram­ma­tion, elle fait la part belle à la tech­no force­ment, mais pas en invi­tant les plus gross­es têtes d’affiches du moment. Certes on y retrou­vera Bam­bounou, Bleak, I Hate Mod­els ou encore Shift­ed. Si d’autres noms sont encore à annon­cer, dans la veine musi­cale de Berghain et du Panora­ma Bar selon les pro­gram­ma­teurs, la suite de l’affiche est pour l’instant com­posée de jeunes pro­duc­teurs et rési­dents de clubs berli­nois : Roi Perez, Regen, Helge Mis­of, Fred­dy K, Michael Nad­jé…

 

L’édition 2018 du Her Damit aura lieu du 8 au 10 juin. Les infor­ma­tions com­plé­men­taires et les bil­lets sont disponibles sur le site du fes­ti­val.

 

(Vis­ité 771 fois)