Skip to main content
29 août 2016

Un point sur la crise au club londonien Fabric

par rédaction Tsugi

Fermé depuis le 11 août suite aux décès de deux garçons de dix-huit ans, Fabric fait l’objet d’une campagne de soutien importante. Le club londonien, lancé en 1999 par Keith Reilly et Cameron Leslie, bénéficie d’une belle réputation, de la qualité du son à sa programmation, rudemment mise à l’épreuve ces dernières semaines. Le 6 septembre, la licence de Fabric sera réévaluée par le comité de licence d’Islington et le résultat, déterminant pour l’avenir de la nuit londonienne. 

Alors que le maire de Londres, Sadiq Khan, a déjà marqué des points dans son combat pour faire de la capitale britannique une ville ouverte 24/24, la fermeture de Fabric est un coup dur. Une pétition, lancée le 24 août par Jacob Husley et adressée à Khan, devrait atteindre les 100 000 signatures rapidement. Originellement fixé à 70 000, le quota est passé à 150 000, aux vues du succès du document. L’impact d’une telle pétition est pour le moment incertain. Des centaines d’artistes et promoteurs ont montré leur soutien sur les réseaux sociaux et le maire de Londres encourage Fabric à collaborer avec le comité d’Islington « pour protéger les clubbeurs et le futur du club« . La suite le 6 septembre. 

Signez la pétition par ici.

Visited 1 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply