©Bastienne (@abricotdore)

Une orgie de danse non-censurée dans le dernier clip de Kim Chapiron et Pink Noise

Le titre “Papa Bel­ly” de Pink Noise est une invi­ta­tion à la transe dont la mise à l’im­age par Kim Chap­iron (Kour­tra­jmé) célèbre l’ac­cep­ta­tion de soi, l’éro­tisme et la liberté.

Ce 8 avril, le mys­térieux pro­jet musi­cal Pink Noise vous invite à vivre l’ex­péri­ence “Papa Bel­ly”, leur sec­ond titre après “Too Hot” qui nous avez déjà mis une belle claque visuelle. Le clip est une nou­velle fois réal­isé par Kim Chap­iron, der­rière la caméra du film Shei­tan (2005) ou, sor­ti du col­lec­tif Kour­tra­jmé, du drôlis­sime court-métrage La Bar­bi­chette avec Vin­cent Cas­sel et Olivi­er Barthele­my. On y suit un jeune homme attiré dans un club souter­rain par la transe éro­tique qui se dégage du morceau “Papa Bel­ly”. À l’in­star du clip, où des corps nus sont en transe, s’en­la­cent et dansent, le titre de Pink Noise est une invi­ta­tion à la liesse. Aus­si, face à ces mag­nifiques images qui repoussent encore un peu plus loin les lim­ites de la bien­séance, on ne peut s’empêcher de se deman­der ce qu’il va donc fal­loir faire pour être sub­ver­sif dans dix ans.

Pour des raisons d’im­ages très explicites, le clip n’est pas sur YouTube, mais il est tout de même vis­i­ble sur Vimeo en ver­sion non-censurée (atten­tion donc aux plus jeunes, il y a des gens vrai­ment à poil dans cette vidéo). Par ailleurs, hormis cer­tains artistes comme Younes Dakiche, Cyril Atef ou Regi­na Dem­i­na, des mil­i­tants de la Fédéra­tion Française de Natur­isme sont égale­ment présents dans le clip. Vous allez comprendre.

À l’oc­ca­sion de cette nou­velle sor­tie, Pink Noise a dévoilé le mix “Unlock­TheSwag” en bonus, his­toire de plonger plus pro­fond encore dans son univers musical.

(Vis­ité 25 886 fois)