Skip to main content
27 juin 2017

Vald et son maillot du PSG au Vélodrome : le stade menace de porter plainte

par Lucas Martin

Vald a osé. Ce week-end, quelques heures avant son passage au festival Marsatac, le rappeur a posté sur ses réseaux sociaux une photo de lui portant un maillot du PSG dans le stade Orange-Vélodrome à Marseille avec un petit message bien piquant : « Alléééééééé L’OM !« . Il n’en fallait pas plus pour déclencher la polémique et réveiller les ardeurs de quelques supporters prenant la rivalité historique entre le PSG et l’OM très au sérieux. Peut-être même trop au sérieux, quand on connaît le goût de Vald pour la provocation et le troll. C’est sa marque de fabrique. Souvenez-vous de morceaux tels que « Shoote Un Ministre » ou « Autiste »  par exemple. Pire, dans une interview pour So Foot, le rappeur originaire d’Aulnay-sous-Bois déclare ne pas être un fan de foot et encore moins du PSG. Un acte purement destiné à la provocation donc. Même les Marseillais présents à son concert quelques heures plus tard à Marsatac ne lui en tiendront pas rigueur.

Trop tard, le mal est fait. Et pourrait même déboucher sur une action juridique. C’est en tout cas ce qu’envisage Arema, la société qui gère le stade Orange-Vélodrome, en concertation avec la mairie de Marseille. Dans Le Parisien, la porte-parole d’Arema s’explique : « Le dossier est entre les mains de notre service juridique. Nous sommes très scrupuleux sur les usages commerciaux du stade. Ni la mairie de Marseille ni Arema n’avaient reçu de demande d’autorisation de tournage de la part du festival ni de l’équipe de Vald. Arema pourrait donc porter plainte selon l’utilisation des images« . Car Vald ne s’est pas contenté de prendre une photo. Sourdoreille a profité du lieu pour filmer le rappeur dans le cadre d’une interview et d’un morceau freestyle, mais a pris la décision de ne pas diffuser la vidéo (alors qu’elle était montée), pour ne pas mettre dans l’embarras les équipes de Marsatac.

Marsatac assure cependant avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires de la part du Vélodrome en amont pour filmer ce reportage vidéo, même si le « détail » du maillot du PSG n’avait pas été spécifié. Quoiqu’en démocratie, porter un maillot du PSG n’est pas un crime, même à Marseille. Ce qui pose problème pour Sourdoreille : « C’est la position de la Ville de Marseille et du Vélodrome qui pose réellement problème. Car une poignée de personnes influentes a fait pression sur un festival pour bloquer la diffusion d’une vidéo réalisée par un média. Une vidéo qui ne comprenait aucun acte violent, aucune appel à la haine, aucunes insultes, mais un maillot du PSG. On comprend aisément que cela ne plaise pas à la Mairie de Marseille ou au Vélodrome. Mais, dans une démocratie, on ne devrait simplement pas pouvoir empêcher un artiste de s’exprimer et un média de pouvoir produire des vidéos, le tout, en respectant le cadre légal. » Les fans de Vald peuvent tout de même se consoler avec une autre vidéo de Sourdoreille, filmée pendant le concert du rappeur. Sans maillot du PSG à l’horizon.

Visited 45 times, 1 visit(s) today