Vous pouvez désormais ajouter vos souvenirs de clubs à la carte interactive de ClubTogether

Astu­cieux. ClubTo­geth­er pro­pose aujour­d’hui un nou­veau pro­jet afin de réu­nir tous vos sou­venirs de boîtes, raves et autres DJ-sets dans une carte inter­ac­tive. En out­re, elle ne sera pas seule­ment organ­isée selon l’e­space, mais égale­ment en fonc­tion le temps. Fouillez dans vos vieux appareils ou vos albums de pho­tos, et soumet­tez : Birm­ing­ham, années 80. Paris, années 2000, Berlin, années 2010. Tout est pos­si­ble.

Le pro­jet, ini­tié par le stu­dio d’art de Liv­er­pool, Dorothy, suc­cède à une autre créa­tion liée à l’u­nivers club­bing. En 2018 sor­tait en effet Acid House Love Blue­print: A His­to­ry Of Dance Music And Rave Cul­ture. Un poster qui recen­sait l’his­toire de la musique dance dans un sché­ma du syn­thé­tiseur Roland TB-303. On pou­vait y ren­con­tr­er des lieux mythiques tels que le Berghain, mais aus­si des DJs comme Nina Krav­iz. Suc­cès immé­di­at : “Quand nous avons lancé le poster, nous avons été inondés de retours d’in­di­vidus qui partageaient leurs sou­venirs de clubs partout dans le monde.” explique le site Inter­net de ClubTo­geth­er. “Nous avons donc décidé de créer ClubTo­geth­er, qui est essen­tielle­ment un lieu où les gens peu­vent partager leurs sou­venirs de clubs, passés ou présents, dans une carte inter­ac­tive qui réag­it en temps réel au con­tenu pro­posé par la com­mu­nauté du club­bing.”

Pour cette carte, le stu­dio a décidé de s’as­soci­er à Rythm, une équipe de designeurs et de codeurs basée à Man­ches­ter. Et pour l’in­stant, les résul­tats sont encour­ageants : “Il est encore tôt, mais on appré­cie beau­coup tous les retours que l’on reçoit” a déclaré le directeur de l’en­tre­prise, Ali John­son. “En plus des clubbeurs, les DJs par­ticipent aus­si.” John­son ajoute qu’à ce jour, sa con­tri­bu­tion favorite est celle de Tim Sin­clair, qui se rap­pelle d’une con­ver­sa­tion qu’il a eue à l’Haçien­da à Man­ches­ter : “J’ai dis­cuté avec Bernard Sum­n­er une fois en 83. Je lui ai demandé quel serait le nou­veau sin­gle et il a dit en met­tant son oreille con­tre les enceintes ‘c’est ça !’ ‘com­ment ça s’ap­pelle ?’ ‘Blue Mon­day’ j’ai répon­du ‘Putain, c’est un peu dis­co !’ et il a dis­paru dans le noir.”

Sur le site Inter­net de ClubTo­geth­er, les inter­nautes peu­vent explor­er les con­tri­bu­tions déjà exis­tantes et ajouter leurs pro­pres expéri­ences : “Aucun club n’est ni petit ni trop grand et aucun sou­venir n’est trop vieux ou trop récent pour être inclus” con­firme le site.

(Vis­ité 208 fois)