Skip to main content
10 août 2016

Wild Beasts – Boy King

par rédaction Tsugi

Alors que les Britanniques s’accordaient la part du lion sur Smother et son « Lion’s Share », les Wild Beasts de Boy King se présentent dans la peau d’un « Big Cat ». Un changement d’échelle qui accompagne un virage esthétique, où les voix siamoises, mais non jumelles, de Tom Fleming et Hayden Thorpe laissent plus de place aux instrumentations. Portées par le synthé, ces sonorités apparaissent plus dépouillées qu’avant. Sur le plan vocal, on retrouve toujours la voix grave et profonde du bassiste (Fleming) d’un côté et celle, plus singulière, de son collègue dans les aigus. Mais si Hayden Thorpe usait allégrement de son timbre de falsetto sur Limbo, Panto et Two Dancers, ses excursions vocales vers l’inattendu sont ici plus discrètes. Ainsi les fans de la première heure pourront se sentir trahis par des digressions plus pop comme le single « Get My Bang ». Néanmoins, « He The Colossus » se présente comme le meilleur des deux mondes, l’ancien, expérimental, et ce nouveau, foncièrement pop. L’album revient ainsi vers des territoires plus familiers, alors que « Ponytail » s’installe directement comme un classique. N’attend-on pas d’un groupe qu’il évite le sur place ? 

Visited 17 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply