Skip to main content
Crédit : Tarryn Hatchett
16 mars 2018

« You Will Not Die », l’incroyable nouvel album de Nakhane, est en écoute !

par Clémence Meunier

Nakhane est agaçant. Car Nakhane est beau, s’habille bien, il est bon acteur (il tient le premier rôle du film Les Initiés, où il incarne un ouvrier sud-africain xhosa que sa communauté découvre gay), il a sorti un livre, Piggy Boy’s Blues, pour raconter son quotidien de jeune homosexuel en Afrique du Sud…  Et, à 30 ans, il est depuis aujourd’hui auteur d’un excellent deuxième album. De quoi piquer une sacrée crise de jalousie, mais se plonger tout de même la tête la première et le coeur à découvert dans ce You Will Not Die. Un douze titres de renaissance pour cet artiste multiple ayant fait ses premiers tours de chant dans l’église où se produisait la chorale gospel de sa mère.

Si aujourd’hui Nakhane ne va plus à la messe, il donne tout de même à ce nouveau disque un côté liturgique, comme sur le cantique « Teen Prayer ». Mais les clubs gays de Johannesbourg et leur musique électronique s’invitent entre les versets, pour accoucher d’un objet soul, poignant, à fleur de peau, moderne et ambitieux. Une progression de folie sur « Fog », une mélodie imparable sur le tube « Clairvoyant », des synthés à la Depeche Mode ultra sexy sur « Interlope », une fin lourde et entêtante sur « The Dead », un piano-voix sur « Presbyteria », de moins en moins épuré mais de plus en plus poignant… Ce ne sont pas les défricheurs des Rencontres Trans Musicales de Rennes, qui l’ont accueilli en résidence pendant le festival l’hiver dernier, qui iront dire le contraire : Nakhane sait tout faire, et surtout refiler des frissons.

Si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 15 times, 1 visit(s) today