Skip to main content
Thodén, shooting via Facetime / © Olly Geary
26 janvier 2021

🔊 Inter[re]view : cet album IDM de ThodĂ©n est tout simplement parfait

par Théo Poddevin

ThodĂ©n, jeune artiste anglais basĂ© Ă  Copenhague, a rĂ©cemment sorti un premier et parfait album, This Codified Drift sur ElectromĂ©nager, le label du DJ et producteur Jacques Torrance. Chronique d’un album qui rend sa texture Ă  la musique, impeccable IDM qui combine ambient, experimental et club music.

« Il y a dĂ©finitivement quelque chose d’humain dans cet album, mĂȘme dans ses moments les plus rudes. »

C’est un album en phase avec notre Ă©poque qui vient de sortir sur ElectromĂ©nager. Introspectif, Ă©motionnel et rĂ©flexif, l’album This Codified Drift est Ă  la croisĂ©e des chemins entre l’ambient, la musique expĂ©rimentale et la club music, Ă  l’image de ce que nous vivons, une sorte de flottement entre les quatre murs d’une ville qui ne nous laisse que peu de choix si ce n’est de s’Ă©vader par la rĂ©flexion, en expĂ©rimentant, Ă  l’intĂ©rieur de soi. This Codified Drift  renvoie aussi Ă  cette dĂ©rive, celle de notre sociĂ©tĂ©, qui nous embarque vers un futur Ă  l’horizon brouillĂ©, brumeux. Et derriĂšre lui, toute notre humanitĂ©, oppressĂ©e, qui se dĂ©bat en haletant comme les sons qui rĂ©sonnent dans le morceau « Gush » et les rythmes qui viennent s’apposer sur les couches ambient d’un voyage musical au brouillard rĂ©confortant.

 

À lire Ă©galement
Future bass et machines Ă  laver : il faut s’intĂ©resser au label ElectromĂ©nager

 

Thodén

Thodén, shooting via Facetime / © Olly Geary

Cette rĂ©flexivitĂ© se retrouve Ă©galement dans le travail minutieux et graphique du label ElectromĂ©nager, gĂ©rĂ© par le DJ et producteur Jacques Torrance, oĂč la recherche graphique cĂŽtoie la qualitĂ© musicale. ThodĂ©n nous raconte : « J’ai commencĂ© Ă  me pencher sur ce projet en septembre dernier lorsque Yanni (Jacques Torrance) m’a proposĂ© de contribuer au label avec un EP ambient. C’est le rĂ©sultat de beaucoup d’allers-retours entre nous deux. Il Ă©tait d’abord imaginĂ© comme un EP de quatre morceaux qui soit seulement orientĂ© ambient et il s’est transformĂ© en quelque chose de plus long (un album) et en une combinaison de diffĂ©rents styles. Il vient accompagnĂ© du travail de Niveau Zero Atelier autour de plusieurs sculptures/installations industrielles », continue ThodĂ©n. « J’avais quelques maquettes de deux ou trois tracks lorsqu’on a commencĂ© Ă  parler du projet. J’ai continuĂ© Ă  travailler dessus durant ces quatre derniers mois et j’en ai mĂȘme fait quelques-uns de plus en tĂąchant d’utiliser des sons et des thĂšmes similaires jusqu’Ă  atteindre huit tracks au total ».

Pochette de l'album - Sculpture de Niveau ZĂ©ro Atelier

Artwork de l’album – Sculpture de Niveau ZĂ©ro Atelier

Une spontanĂ©itĂ©, rĂ©sultat de l’expĂ©rimentation vĂ©cue comme voyage, qui se retrouve Ă©galement dans le processus de crĂ©ation : « Lorsque que je construis un morceau, j’essaie de le faire sans idĂ©e prĂ©conçue ou objectif, le processus est un peu sporadique dans ce sens. Je fais gĂ©nĂ©ralement rebondir les sons les uns sur les autres jusqu’Ă  ce que j’obtienne quelque chose qui sonne bien. J’ai utilisĂ© la mĂȘme approche pour ce projet, mais j’ai concentrĂ© mes efforts Ă  former une base Ă©motive tout en essayant de crĂ©er de la cohĂ©sion entre chaque morceaux, grĂące Ă  une palette de sons similaires. »

« Je fais gĂ©nĂ©ralement rebondir les sons les uns sur les autres jusqu’Ă  ce que j’obtienne quelque chose qui sonne bien. »

RĂ©flexion et crĂ©ation, peut-ĂȘtre le mantra d’une entente sincĂšre et profonde entre le label et l’artiste. Une collaboration qui nous rappelle la valeur du lien dans un contexte si propice Ă  l’isolement : « Pour ce projet, Yanni voyait une rĂ©flexion sur l’Ă©poque actuelle, ĂȘtre confinĂ© et s’Ă©carter de la musique club pour tendre vers quelque chose de plus expĂ©rimental. Et je pense qu’avec ça dans un coin de ma tĂȘte, j’avais pour intention de crĂ©er quelque dĂ©libĂ©rĂ©ment plus Ă©motif que ce que j’ai pu faire auparavant. Et mĂȘme si « club » et « expĂ©rimental » sont deux termes distincts, l’album les fusionne malgrĂ© tout, grĂące Ă  certains motifs qui se rĂ©pĂštent. Il y a dĂ©finitivement quelque chose d’humain dans cet album, mĂȘme dans ses moments les plus rudes, ce qui Ă©tait l’intention initiale. »

Thodén et Jacques Torrance

Thodén et Jacques Torrance, b2b à Paloma (Berlin) en janvier 2020 / © D.R

« Plus le temps passe, plus les thĂšmes des hommes, de la machine et de la nature ont Ă©clos de maniĂšre intentionnel dans l’aspect physique du projet et je pense qu’ils sont pertinents ; ayant l’annĂ©e derniĂšre retrouvĂ© une connexion, de maniĂšre Ă  la fois intime et intrusive, entre les trois. Je crois que ces thĂšmes se reflĂštent dans ma musique ; il y a un son artificiel qui vient se coupler avec une sentimentalitĂ© humaine. En dĂ©finitif, je ne veux pas ĂȘtre artificiel, le processus de crĂ©ation musical est assez fluide et je trouve que la plupart des thĂšmes qui Ă©mergent sont le rĂ©sultat d’un processus organique plutĂŽt que quelque chose de dĂ©libĂ©rĂ©. Et je pense que les gens ont de toute façon tendance Ă  tirer leurs propres conclusions de la musique, donc je leur laisserai ! »

❏

Thodén, This Codified Drift via Electroménager. 25/01/21

Thodén

Thodén, shooting via Facetime / © Olly Geary

Visited 1 times, 1 visit(s) today