Skip to main content
8 juillet 2020

1990-2000 : 10 ans de free-parties et de raves dans un livre-photo

par Léonie Ruellan

Avec son ouvrage Spiralled, l’artiste britannique Seana Gavin nous fait (re)vivre les raves des années 90, à travers des photographies, flyers, articles de presse et autres souvenirs comme les extraits du journal que tenait l’amateure de free parties. Témoin direct de la culture underground des 90’s, Seana Gavin livre ce qu’il lui reste de dix années à arpenter les raves de Grande-Bretagne et de toute l’Europe.

Les scènes triviales du quotidien que Seana Gavin partageait avec ses ami·e·s et capturait innocemment sont devenues un précieux testament de la fantasmée contre-culture rave des années 1990. Investie dans le mouvement, Seana Gavin voyageait au gré des rave parties en suivant les systèmes-sons tels que le mythique collectif londonien Spiral Tribe, père de la free party européenne. Vingt ans plus tard, ses photographies remettent en scène cette époque dans son décor original.

C’est d’ailleurs le nom de Spiral Tribe qui a inspiré celui du livre, Spiralled. Seana Gavin était une « spiral baby » : c’est ainsi que s’appelaient les jeunes Anglais·e·s qui suivaient le collectif dans ses pérégrinations électroniques à travers l’Europe. En 2019, l’artiste organisait l’exposition « Spiral Baby» à la galerie PCP à Paris : de cette exposition est né l’ouvrage Spiralled, qui compile ses archives en 192 pages.

 

À lire également
Dans un livre photo, Yves De Orestis capture la folie du festival Astropolis

 

Un voyage dans le temps à vivre dans le livre documentaire Spiralled, publié chez IDEA.

Visited 83 times, 1 visit(s) today