1990–2000 : 10 ans de free-parties et de raves dans un livre-photo

Avec son ouvrage Spi­ralled, l’artiste bri­tan­nique Seana Gavin nous fait (re)vivre les raves des années 90, à tra­vers des pho­togra­phies, fly­ers, arti­cles de presse et autres sou­venirs comme les extraits du jour­nal que tenait l’amateure de free par­ties. Témoin direct de la cul­ture under­ground des 90’s, Seana Gavin livre ce qu’il lui reste de dix années à arpen­ter les raves de Grande-Bretagne et de toute l’Europe.

Les scènes triv­iales du quo­ti­di­en que Seana Gavin partageait avec ses ami·e·s et cap­turait inno­cem­ment sont dev­enues un pré­cieux tes­ta­ment de la fan­tas­mée contre-culture rave des années 1990. Investie dans le mou­ve­ment, Seana Gavin voy­ageait au gré des rave par­ties en suiv­ant les systèmes-sons tels que le mythique col­lec­tif lon­donien Spi­ral Tribe, père de la free par­ty européenne. Vingt ans plus tard, ses pho­togra­phies remet­tent en scène cette époque dans son décor orig­i­nal.

C’est d’ailleurs le nom de Spi­ral Tribe qui a inspiré celui du livre, Spi­ralled. Seana Gavin était une « spi­ral baby » : c’est ain­si que s’appelaient les jeunes Anglais·e·s qui suiv­aient le col­lec­tif dans ses péré­gri­na­tions élec­tron­iques à tra­vers l’Europe. En 2019, l’artiste organ­i­sait l’ex­po­si­tion « Spi­ral Baby» à la galerie PCP à Paris : de cette expo­si­tion est né l’ouvrage Spi­ralled, qui com­pile ses archives en 192 pages.

 

À lire également
Dans un livre photo, Yves De Orestis capture la folie du festival Astropolis

 

Un voy­age dans le temps à vivre dans le livre doc­u­men­taire Spi­ralled, pub­lié chez IDEA.

(Vis­ité 3 060 fois)