Skip to main content
Capture d'Ă©cran Facebook
23 juin 2021

👀 2 000 personnes chantent Mylène Farmer à la Fête de la Musique : les orgas racontent

par Marie Solvignon

Le jour de la FĂŞte de la Musique le 21 juin dernier, 2 000 personnes se mettent Ă  chanter Ă  l’unisson le tube de Mylène Farmer « DĂ©senchantĂ©e ». Et les vidĂ©os font le buzz le lendemain. Retour dans les coulisses de ce beau moment de vie avec l’un des cofondateurs de l’Ă©vĂ©nement.

Mylène Farmer met encore tout le monde d’accord avec son tube « DĂ©senchantĂ©e« , 30 ans après sa sortie. Mais après plus d’un an et demi de pandĂ©mie, ses paroles « gĂ©nĂ©ration dĂ©senchantĂ©e » sonnent d’une manière spĂ©ciale, surtout quand elles sont chantĂ©es Ă  l’unisson par environ 2 000 personnes, bloquant une rue entière de Montmartre, Ă  l’occasion de la FĂŞte de la Musique. Après plus d’un an de silence, les collectifs Amsem Records et Figurative Records avaient tout prĂ©parĂ© pour la reprise de la vie. Mais ils ne s’attendaient pas Ă  un tel engouement. Les images de cet Ă©vĂ©nement ont fait le tour de France, tantĂ´t sur les rĂ©seaux sociaux que sur les mĂ©dias (Nova, Quotidien…). Constantin, manager du label et collectif Amsem Records, nous a racontĂ© comment ils l’ont vĂ©cu de l’intĂ©rieur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amsem Records (@amsem.records)

Comment ça s’est passĂ© pour vous, vous qui l’avez vĂ©cu de l’intĂ©rieur et dans son intĂ©gralitĂ© ?

Après plusieurs tests pour trouver un spot et de bonnes conditions sanitaires pour pouvoir passer une FĂŞte de la Musique sans dĂ©sagrĂ©ment, je suis allĂ© voir une amie qui a un appartement au premier Ă©tage dans une rue du 18ème arrondissement. Avec le collectif Figurative Records, on a installĂ© nos enceintes, nos platines, nos banderoles et on a commencĂ© Ă  faire la teuf. Cinq DJs Ă©taient prĂ©sents pour mixer : Aymar, Enflure, Lovondasky, Karim Kahar et Arnaud Denzler. La soirĂ©e a durĂ© trois heures jusqu’Ă  ce qu’Aymar, le co-fondateur des labels Amsem Records et Mesma Records, envoie « DĂ©senchantĂ©e ». Il sentait qu’il y aurait un bon feeling dessus. Et ça n’a pas manquĂ©. On a connu l’euphorie de toute une foule, environ 2 000 personnes ont chantĂ© Mylène Farmer. Habituellement, notre label Amsem Records produit de la house, mais lĂ , on a dĂ©cidĂ© d’envoyer un max de musiques grand public qui fĂ©dèrent les foules ; il y avait du David Guetta, du Stardust et bien sĂ»r Mylène Farmer. Après ça, la police a dĂ©barquĂ© et on a du stopper la soirĂ©e, descendre de l’appart et Ă©vacuer la foule de la rue.

« ‘DĂ©senchantĂ©e’ unie les gens. »

Pourquoi « DĂ©senchantĂ©e » a eu cet effet si fĂ©dĂ©rateur ? Et comment expliquer ce choix artistique de la part d’un collectif Ă©lectronique ? 

C’est une musique qui reprĂ©sente toute une gĂ©nĂ©ration et qui connaĂ®t un retour de fame ces dernières annĂ©es. On l’entend dans beaucoup de soirĂ©es, surtout l’Ă©dit de Mad Rey qui passe très bien dans une soirĂ©e house, techno. C’est une chanson hyper communicative, intergĂ©nĂ©rationnelle, qui plaĂ®t Ă  tout le monde et que tout le monde connaĂ®t. Elle unie les gens. C’Ă©tait logique pour nous de passer ce titre pendant la FĂŞte de la Musique parce qu’on l’aime tous. C’Ă©tait tellement beau de voir tous ces gens chanter ensemble du Mylène Farmer. Ce qu’il s’est passĂ©, c’est un message d’union pacifiste et de fĂŞte.

Qu’est-ce qu’on ressent quand ça se passe comme ça ?

C’Ă©tait assez incroyable. Ces 2 000 personnes sont restĂ©es lĂ  presque toute la soirĂ©e et ont chantĂ© sur toutes les chansons. C’Ă©tait une Ă©motion incroyable de voir de plus en plus de jeunes se rassembler pour fĂŞter la musique. Chose qu’on n’avait pas pu faire depuis un an et demi. C’Ă©tait quatre heures non-stop de folie et d’euphorie. On a envoyĂ© tubes sur tubes. Et c’est montĂ© crescendo. L’Ă©nergie Ă©tait dingue. Mais ce sont les vidĂ©os sur « DĂ©senchantĂ©e » qui ont fait le buzz juste après la soirĂ©e. Elles ont portĂ© notre soirĂ©e au-delĂ  du public qu’il y avait ce soir-lĂ . Quand on s’est rĂ©veillĂ© mardi matin et qu’on a vu l’ampleur du phĂ©nomène, on Ă©tait fou. On s’en remet tout doucement, on en a encore des frissons.

Mylène Farmer a vu ces vidéos, non ?

Oui ! Dans l’après-midi du lendemain, Mylène Farmer a elle-mĂŞme partagĂ© les vidĂ©os de la soirĂ©e ! Puis, dans la foulĂ©e, elle a annoncĂ© sa tournĂ©e mondiale. Est-ce que ces vidĂ©os ont quelque chose Ă  voir avec cette annonce ? On ne sait pas mais c’est assez amusant d’imaginer qu’il peut y avoir une corrĂ©lation. Peut-ĂŞtre que ses agents ont vu le buzz et ont voulu en profiter… En tout cas, la coĂŻncidence est plutĂ´t sympa.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amsem Records (@amsem.records)

Visited 68 times, 1 visit(s) today