Capture d'Ă©cran Facebook

👀 2 000 personnes chantent MylĂšne Farmer Ă  la FĂȘte de la Musique : les orgas racontent

Le jour de la FĂȘte de la Musique le 21 juin dernier, 2 000 per­son­nes se met­tent Ă  chanter Ă  l’u­nis­son le tube de MylĂšne Farmer “DĂ©sen­chan­tĂ©e”. Et les vidĂ©os font le buzz le lende­main. Retour dans les couliss­es de ce beau moment de vie avec l’un des cofon­da­teurs de l’évĂ©nement.

MylĂšne Farmer met encore tout le monde d’ac­cord avec son tube “DĂ©sen­chan­tĂ©e”, 30 ans aprĂšs sa sor­tie. Mais aprĂšs plus d’un an et demi de pandĂ©mie, ses paroles “gĂ©nĂ©ra­tion dĂ©sen­chan­tĂ©e” son­nent d’une maniĂšre spé­ciale, surtout quand elles sont chan­tĂ©es Ă  l’u­nis­son par env­i­ron 2 000 per­son­nes, blo­quant une rue entiĂšre de Mont­martre, Ă  l’oc­ca­sion de la FĂȘte de la Musique. AprĂšs plus d’un an de silence, les col­lec­tifs Amsem Records et Fig­u­ra­tive Records avaient tout pré­parĂ© pour la reprise de la vie. Mais ils ne s’at­tendaient pas Ă  un tel engoue­ment. Les images de cet Ă©vĂ©ne­ment ont fait le tour de France, tan­tĂŽt sur les rĂ©seaux soci­aux que sur les mĂ©dias (Nova, Quo­ti­di­en
). Con­stan­tin, man­ag­er du label et col­lec­tif Amsem Records, nous a racon­tĂ© com­ment ils l’ont vĂ©cu de l’intĂ©rieur.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Amsem Records (@amsem.records)

Com­ment ça s’est passĂ© pour vous, vous qui l’avez vĂ©cu de l’in­tĂ©rieur et dans son intĂ©gralitĂ© ?

AprĂšs plusieurs tests pour trou­ver un spot et de bonnes con­di­tions san­i­taires pour pou­voir pass­er une FĂȘte de la Musique sans dĂ©sagré­ment, je suis allĂ© voir une amie qui a un apparte­ment au pre­mier Ă©tage dans une rue du 18Ăšme arrondisse­ment. Avec le col­lec­tif Fig­u­ra­tive Records, on a instal­lĂ© nos enceintes, nos platines, nos ban­deroles et on a com­mencĂ© Ă  faire la teuf. Cinq DJs Ă©taient prĂ©sents pour mix­er : Aymar, Enflure, Lovon­dasky, Karim Kahar et Arnaud Den­zler. La soirĂ©e a durĂ© trois heures jusqu’à ce qu’Aymar, le co-fondateur des labels Amsem Records et Mes­ma Records, envoie “DĂ©sen­chan­tĂ©e”. Il sen­tait qu’il y aurait un bon feel­ing dessus. Et ça n’a pas man­quĂ©. On a con­nu l’e­uphorie de toute une foule, env­i­ron 2 000 per­son­nes ont chan­tĂ© MylĂšne Farmer. Habituelle­ment, notre label Amsem Records pro­duit de la house, mais lĂ , on a dĂ©cidĂ© d’en­voy­er un max de musiques grand pub­lic qui fĂ©dĂšrent les foules ; il y avait du David Guet­ta, du Star­dust et bien sĂ»r MylĂšne Farmer. AprĂšs ça, la police a dĂ©bar­quĂ© et on a du stop­per la soirĂ©e, descen­dre de l’ap­part et Ă©vac­uer la foule de la rue.

“ â€˜DĂ©sen­chan­tĂ©e’ unie les gens.”

Pourquoi “DĂ©sen­chan­tĂ©e” a eu cet effet si fĂ©dĂ©ra­teur ? Et com­ment expli­quer ce choix artis­tique de la part d’un col­lec­tif Ă©lectronique ? 

C’est une musique qui reprĂ©sente toute une gĂ©nĂ©ra­tion et qui con­naĂźt un retour de fame ces derniĂšres annĂ©es. On l’en­tend dans beau­coup de soirĂ©es, surtout l’édit de Mad Rey qui passe trĂšs bien dans une soirĂ©e house, tech­no. C’est une chan­son hyper com­mu­nica­tive, intergĂ©nĂ©ra­tionnelle, qui plaĂźt Ă  tout le monde et que tout le monde con­naĂźt. Elle unie les gens. C’é­tait logique pour nous de pass­er ce titre pen­dant la FĂȘte de la Musique parce qu’on l’aime tous. C’é­tait telle­ment beau de voir tous ces gens chanter ensem­ble du MylĂšne Farmer. Ce qu’il s’est passĂ©, c’est un mes­sage d’u­nion paci­fiste et de fĂȘte.

Qu’est-ce qu’on ressent quand ça se passe comme Ă§a ?

C’é­tait assez incroy­able. Ces 2 000 per­son­nes sont restĂ©es lĂ  presque toute la soirĂ©e et ont chan­tĂ© sur toutes les chan­sons. C’é­tait une Ă©mo­tion incroy­able de voir de plus en plus de jeunes se rassem­bler pour fĂȘter la musique. Chose qu’on n’avait pas pu faire depuis un an et demi. C’é­tait qua­tre heures non-stop de folie et d’e­uphorie. On a envoyĂ© tubes sur tubes. Et c’est mon­tĂ© crescen­do. L’én­ergie Ă©tait dingue. Mais ce sont les vidĂ©os sur “DĂ©sen­chan­tĂ©e” qui ont fait le buzz juste aprĂšs la soirĂ©e. Elles ont portĂ© notre soirĂ©e au-delĂ  du pub­lic qu’il y avait ce soir-lĂ . Quand on s’est rĂ©veil­lĂ© mar­di matin et qu’on a vu l’am­pleur du phĂ©nomĂšne, on Ă©tait fou. On s’en remet tout douce­ment, on en a encore des frissons.

MylĂšne Farmer a vu ces vidĂ©os, non ?

Oui ! Dans l’aprĂšs-midi du lende­main, MylĂšne Farmer a elle-mĂȘme partagĂ© les vidĂ©os de la soirĂ©e ! Puis, dans la foulĂ©e, elle a annon­cĂ© sa tournĂ©e mon­di­ale. Est-ce que ces vidĂ©os ont quelque chose Ă  voir avec cette annonce ? On ne sait pas mais c’est assez amu­sant d’imag­in­er qu’il peut y avoir une cor­rĂ©la­tion. Peut-ĂȘtre que ses agents ont vu le buzz et ont voulu en prof­iter
 En tout cas, la coĂŻn­ci­dence est plutĂŽt sympa.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Amsem Records (@amsem.records)

(Vis­itĂ© 48 110 fois)