Skip to main content
9 septembre 2021

❤️‍🔥 5 artistes qu’il faut absolument voir à l’Electro Alternativ Festival de Toulouse

par Tsugi

Du 10 au 18 septembre, Toulouse va arborer toutes les couleurs de l’électronique, avec la seizième édition de l’Electro Alternativ. Le festival, avec comme logo une panthère aussi rose que la ville qui l’accueille, reste fidèle à son esprit d’itinérance, en s’installant dans les meilleurs spots de la capitale de l’Occitanie. Le Bikini, le Metronum, les Abattoirs et même la Halle de la Machine vont être investis, ainsi que le cinéma ABC pour une projection du film Sisters With Transistors, ou encore l’hôtel Mama Shelter pour une table ronde sur le futur de la fête (déjà complète). Parmi cette programmation riche et variée, cinq artistes nous titillent particulièrement.

 

Chapelier Fou Ensemb7e

On se sent parfois seul en faisant de l’électro. Pour y remédier, Chapelier Fou a monté ce nouveau projet entièrement acoustique, en s’entourant de six musiciens. Les boucles hypnotiques de ses titres sont ici remaniées par un quatuor à cordes, une batterie, une clarinette basse et piano, basculant parfois vers des instruments plus étonnants comme l’harmonium ou le bouzouki. Ce projet sera ici présenté dans un cadre étonnant : une ancienne basilique du Ve siècle, servant aujourd’hui à des concerts de musique classique.

Le 15 septembre, à l’auditorium St Pierre des Cuisines.

 

Louisahhh

Après s’être imposée comme DJ, cette new-yorkaise basée en France depuis 2013 a publié son premier album. Sorti en mars dernier, il est parfaitement à son image : sombre, furieux, bdsm, techno, punk, le tout révélant une interprète vocale envoûtante. En découle logiquement ce format live en trio, à ne pas louper.

Le 16 septembre au Metronum (avec Bruit ≤).

 

À lire également
Playlist nouveaux futurs par Louisahhh : sur qui mise-t-elle pour l’avenir

 

Giant Swan

Il y a deux ans, Bristol nous livrait sa nouvelle pépite avec le duo Giant Swan et un premier album surpuissant. Chaotique, hypnotique, le groupe a su transformer les angoisses du Brexit et des défis contemporains dans une néo-indus sombre, mais également libératrice. Et parfaitement adaptée à un format club, aux côtés de leur compatriote Rebekah.

Le 18 septembre au Bikini (avec Rebekah, Wallis et Esther).

 

DJ Marcelle

Ne lui parlez pas de complexes, ce mot lui est étranger. Aussi à l’aise dans la jungle que le free jazz ou le dancehall, la Néerlandaise se fout des règles et du consensus, et même de faire carrière. Son seul but : suivre son instinct, affiné par 30 ans d’expérience et une curiosité jamais émoussée. Elle qui a grandi en pleine explosion du punk, elle en a toujours gardé l’état d’esprit. En résultent des sets surprenants, mais toujours de qualité.

Le 18 septembre au Bikini (avec Kiddy Smile et Naranja).

 

À lire également
DJ Marcelle est un énorme doigt d’honneur à la culture DJ

 

Flore

D’abord reconnue dans la scène breakbeat, la Lyonnaise n’a cessé d’élargir son champ d’influence depuis maintenant plusieurs années, notamment vers des horizons plus groovy ou ambient. Elle nous le prouvait notamment avec sa sélection pour notre playlist Nouveaux Futurs au début de l’année. Mais au fondement de son style, que ce soit comme DJ ou productrice, reste cet amour de la bass music. Celui qui fait décoller un dancefloor tout entier, pour ne redescendre qu’au petit matin.

Le 10 septembre au Bikini (avec Coucou Chloé, Ancient Methods et Pablo Bozzi).

 

Toutes les informations sont disponibles sur le site du festival Electro Alternativ

Visited 73 times, 1 visit(s) today