©DR

đŸ€Ż C’était bien Laurent Garnier et Scan X qui se cachaient derriĂšre l’énigmatique label COD3 QR

Bas les masques ! Der­riĂšre COD3 QR, l’un des meilleurs labels Ă©lec­tron­iques apparus ces derniĂšres annĂ©es, se cachaient Lau­rent Gar­nier et Scan X. Et pour fĂȘter leur dix­iĂšme sor­tie, les deux piliers de la tech­no française pré­par­ent 28 heures de fĂȘte.

“Nous voulions revenir aux bases du métier de label : se con­cen­tr­er sur la musique de qualité, la pub­li­er et la pro­mou­voir, sans faire atten­tion à la hype qui entoure les artistes.”

On aurait dĂ» s’en douter. Lors de la sor­tie dig­i­tale du dix­iĂšme maxi de l’énigmatique label Ă©lec­tron­ique COD3 QR, on Ă©crivait dans les colonnes de Tsu­gi que l’une de ses qua­tre pistes, « Bye Bye », avait des faux airs du « Flash­back » de Lau­rent Gar­nier. Nous ne nous Ă©tions pas trompĂ©s de beau­coup, juste d’un titre, puisque le DJ-producteur sig­nait dans le mĂȘme pack le morceau « How d’ya Like Your Beef ». Mais ça, on ne l’apprend qu’aujourd’hui, puisque le nom des con­tribu­teurs Ă©tait cachĂ© der­riĂšre un signe cryp­tique, comme tou­jours depuis le lance­ment du label en 2018. Ici, Gar­nier est 4C472E, son com­pĂšre Scan X 534358, Speak­ing Minds & Amar­cord 53504D & 414D4 et Diego Infan­zon 494E46.

Plus que la per­spec­tive de savour­er deux nou­veaux titres de ces pio­nniers de la tech­no sur le vinyle du maxi disponible ce 10 sep­tem­bre, la nou­velle du jour, c’est les respon­s­ables de la crĂ©a­tion de ce label Ă©ton­nant, dont chaque sor­tie bal­ayait large le spec­tre de l’électronique sur des maxis-compilations d’une grande cohĂ©rence, sont ces mĂȘmes Lau­rent Gar­nier et Scan X. Ils ont rĂ©us­si Ă  tenir depuis trois ans un pari qua­si impos­si­ble dans une Ă©poque d’information en temps rĂ©el et de sur­ex­po­si­tion : rester anonymes, tant eux que les 34 autres artistes qui se sont suc­cĂ©dĂ© sur les dix sor­ties de COD3 QR, accep­tant que leurs noms soient rem­placĂ©s par des codes et ne soient rĂ©vĂ©lĂ©s que deux mois aprĂšs la paru­tion de chaque maxi. Un proces­sus au ser­vice de la musique comme l’expliquaient – de façon totale­ment anonyme – Scan X et Lau­rent Gar­nier dans les pages de Tsu­gi en dĂ©cem­bre 2019 : « Nous voulions revenir aux bases du métier de label : se con­cen­tr­er sur la musique de qualité, la pub­li­er et la pro­mou­voir, sans faire atten­tion à la hype qui entoure les artistes. En tant qu’amoureux de la musique, nous nous sen­tions frustrés de voir de nom­breux labels la com­par­ti­menter de plus en plus. La diver­sité est une force, pas une faib­lesse. COD3 QR est une prise de posi­tion : il n’existe pas d’autre voie que l’éclectisme, l’ouverture d’esprit, la créativité et la dévotion totale à toutes les formes de musique. Nous ne croyons pas aux noms d’artistes. La renommée n’est jamais la rai­son pour laque­lle nous signons quelqu’un. Nous croyons à la musique, point barre. Nous voulons que les gens ressen­tent notre musique, pas qu’ils l’achètent en fonc­tion de qui l’a pro­duite. De plus, nous ne pub­lions que des ‘var­i­ous artists’ pour rester les plus ouverts pos­si­ble. Sor­tir qua­tre titres du même cal­i­bre serait chi­ant comme la mort. Â»

Trois ans aprĂšs la pre­miĂšre galette de leur nou­velle mai­son, crĂ©Ă©e d’aprĂšs une idĂ©e d’Addy Pen­turo, de la struc­ture de man­age­ment et de pro­mo­tion EPM (qui veille entre autres Ă  la car­riĂšre de Robert Hood), les deux com­pars­es tombent donc le masque. Si la rĂ©vĂ©la­tion de leur iden­titĂ© aurait pu phago­cyter COD3 QR Ă  ses dĂ©buts, le risque est aujourd’hui min­ime et le label pour­rait bien pass­er Ă  la vitesse supĂ©rieure. La par­tie de cache-cache est loin d’ĂȘtre finie, selon Scan X lui-mĂȘme. Attendez-vous donc Ă  d’autres max­is aux inti­t­ulĂ©s cryp­tiques. Pour mar­quer le coup, une pre­miĂšre soirĂ©e COD3 QR en deux actes aura lieu le 2 octo­bre Ă  Paris. Au menu, dĂšs 14 h au KilomĂštre25, Lau­rent Gar­nier, Scan X, Re.Kod (live), Joaquim Plos­su, R.O.S.H, Roc­co, Voltaire (live) et Kyo­dai (live). Et Ă  par­tir de 5 h du matin Ă  Glazart, l’after rĂ©u­ni­ra Scan X, Elec­tric Res­cue, Paul Naz­ca, Voltaire B2B Lö Pagani et Pao­la. Imman­quable, Ă©videmment.

(Vis­itĂ© 3 789 fois)