Carl Cox au Kappa Futur Festival

A revoir : orgie house & techno, revivez la folie du Kappa Futur Festival

Au début de l’été, les 7 et 8 juil­let derniers, Turin vibrait au rythme du Kap­pa Futur Fes­ti­val depuis le parc post-industriel Par­co Dora situé en plein coeur de la ville. Une pro­gram­ma­tion à en faire pâlir plus d’un : Boo Williams, Carl Cox, Glenn Under­ground, Jack­mas­ter, Nina Krav­iz, The Black Madon­na, Seth Trox­ler & Mar­tinez Broth­ers, Âme, Maceo Plex, Dixon, Sven Väth, Tale Of Us et Body & Soul — Dan­ny Kriv­it, Joe Claus­sel et François Kevorkian — pour ne citer qu’eux, et pour­tant la liste est encore longue. On com­prend bien pourquoi le Kap­pa Futur Fes­ti­val est con­sid­éré comme le plus grand fes­ti­val house et tech­no d’I­tal­ie. D’ailleurs, on vous racon­tait mi-juillet notre expéri­ence là-bas.

Retour en arrière pour revivre l’am­biance folle de ces deux jours. Dans ce film réal­isé par DJsounds, branche de Pio­neer, la parole est don­née à Carl Cox qui résume l’én­ergie dégagée par la foule — On se sent libre, c’est ouvert, on ne se sent pas enfer­mé”. Fat­boy Slim et Kölsch sont, eux aus­si, inter­viewés et livrent leurs ressen­tis pen­dant que le directeur du fes­ti­val, Mau­r­izio Vitali, nous amène devant une main stage vide en expli­quant les orig­ines et la vision du Kap­pa Futur. Et au chau­vin Joseph Capriati d’a­jouter “Les Ital­iens, ils vous don­nent tout, ce sont les sup­port­ers les plus loy­aux au monde”. On vous laisse décou­vrir par vous-même : 

(Vis­ité 621 fois)