A voir : Anderson .Paak lâche le clip fou de “TINTS” avec Kendrick Lamar et Dr Dre

Le revers de la médaille. Au début du mois, les deux Cal­i­forniens dévoilaient un nou­veau pro­jet col­lab­o­ratif en lâchant le titre “Tints”, dans lequel ils abor­daient les côtés négat­ifs de la célébrité… Ceux qui les empêchent de vivre comme M. Tout‐le‐monde et les for­cent à se cacher der­rière les vit­res tein­tées de leurs voitures. Un morceau à nou­veau funky à souhait qu’on croirait tout droit sor­ti des 80’s, bour­ré de groove, de rebonds et d’une basse ronde comme la Terre. Ander­son Paak en dévoile aujourd’hui le clip, deux semaines à peine avant la sor­tie d’Oxnard (comme le nom de sa ville natale). Ce nou­v­el album pro­duit par le mastodonte Dr. Dre him­self, sor­ti­ra sur After­math Enter­tain­ment. “C’est l’album que je rêvais de faire pen­dant mes années lycées passées à écouter The Blue­print de Jay‐Z, The Doc­u­men­tary de The Game et The Col­lege Dropout de Kanye West”.

Ce n’est pas la pre­mière fois que Paak et King Kun­ta croisent le fer. On les retrou­vait déjà ensem­ble sur “Deep Water”, extrait de l’album Comp­ton de Dr. Dre sor­ti en 2015, puis Ander­son Paak est apparu sur la BO de Black Pan­thers (dans le titre “Bloody Waters”), dirigée par Kendrick Lamar. C’est Col­in Tilley, clippeur fréquent de Kendrick -notam­ment pour l’incroyable “Alright”- qui se colle à la réal­i­sa­tion du clip de “Tints”. Après une cita­tion du sin­istre Edgar Allan Poe -“ne crois rien de ce qu’on te dit, et seule­ment la moitié de ce que tu vois”- en ouver­ture, une jeune femme demande à Paak s’il veut s’engager dans une rela­tion “libre et hon­nête”. Et en guise de répons­es, les flash­backs se suc­cè­dent dans la tête de Bran­don (le vrai prénom d’Anderson Paak) : il est enlevé et bal­ancé dans un cof­fre, con­vié à une soirée BDSM, puis dans une réu­nion des AA,  en train d’allumer des feux ou de jouer au doc­teur… Avant de répon­dre “Tu sais quoi? Je ne sais pas si t’es prête pour ce genre d’honnêteté”. Trou­blant fouil­lis ultra‐léché, dans lequel vous pour­rez apercevoir Kendrick sous per­fu­sions puis dans un peep show, mais aus­si Dre et son épouse Nicole Young au volant d’un bolide.

Après ce clip clin­quant, Paak vous donne déjà rendez‐vous le 16 novem­bre pour la sor­tie de Oxnard.

 

 

(Vis­ité 1 051 fois)