Skip to main content
23 mars 2017

A voir : Fakear revient sur l’histoire de son tube « La Lune Rousse »

par Clémence Meunier

« Il y a eu un avant et un après le clip de ‘La Lune rousse' » : eh oui, avant son méga-tube, qui comptabilise 5 millions de vues sur la vidéo publiée sur Youtube, Théo Le Vigoureux aka Fakear n’était qu’un projet émergent. Depuis, le Normand a sorti un premier album, Animal, et a enchaîné les festivals et les concerts dans des salles pleines à craquer. Pour ce nouvel épisode de French Waves – pour rappel, French Waves est un grand projet transmedia comprenant un documentaire, une série de courts épisodes postés sur Dailymotion (comme ici avec Fakear) et un site internet revenant sur l’histoire de la musique électronique à la française -, le réalisateur Julian Starke a rencontré Fakear pour discuter de cette fameuse « Lune Rousse ». « En 2011, Fakear, 19 ans, écrit le morceau ‘La Lune Rousse’ dans sa chambre en samplant la voix d’une chanteuse indienne récitant des mantras. Trois ans plus tard, des amis de l’école de Gobelins lui proposent de réaliser un clip, gratuitement. Ensuite, tout s’est passé très vite. ‘La Lune Rousse’ a été vu des millions de fois en ligne en seulement quelques mois. En fait, le succès est arrivé tellement vite que Fakear se sent aujourd’hui un peu dépassé par cette identité musicale qu’il s’est créé – la même identité qui l’a rendu si populaire », peut-on lire en préambule de cette vidéo mêlant interviews – y compris avec son ami de lycée Superpoze – et images de concerts.


Prochain épisode ? Modjo et « Lady », le tube ayant détrôné Madonna en tête des charts.

Visited 371 times, 1 visit(s) today