A voir : Fakear revient sur l’histoire de son tube “La Lune Rousse”

Il y a eu un avant et un après le clip de ‘La Lune rousse’ ” : eh oui, avant son méga-tube, qui compt­abilise 5 mil­lions de vues sur la vidéo pub­liée sur Youtube, Théo Le Vigoureux aka Fakear n’é­tait qu’un pro­jet émer­gent. Depuis, le Nor­mand a sor­ti un pre­mier album, Ani­mal, et a enchaîné les fes­ti­vals et les con­certs dans des salles pleines à cra­quer. Pour ce nou­v­el épisode de French Waves — pour rap­pel, French Waves est un grand pro­jet trans­me­dia com­prenant un doc­u­men­taire, une série de courts épisodes postés sur Dai­ly­mo­tion (comme ici avec Fakear) et un site inter­net revenant sur l’his­toire de la musique élec­tron­ique à la française -, le réal­isa­teur Julian Starke a ren­con­tré Fakear pour dis­cuter de cette fameuse “Lune Rousse”. “En 2011, Fakear, 19 ans, écrit le morceau ‘La Lune Rousse’ dans sa cham­bre en sam­plant la voix d’une chanteuse indi­enne réc­i­tant des mantras. Trois ans plus tard, des amis de l’é­cole de Gob­elins lui pro­posent de réalis­er un clip, gra­tu­ite­ment. Ensuite, tout s’est passé très vite. ‘La Lune Rousse’ a été vu des mil­lions de fois en ligne en seule­ment quelques mois. En fait, le suc­cès est arrivé telle­ment vite que Fakear se sent aujour­d’hui un peu dépassé par cette iden­tité musi­cale qu’il s’est créé — la même iden­tité qui l’a ren­du si pop­u­laire”, peut-on lire en préam­bule de cette vidéo mêlant inter­views — y com­pris avec son ami de lycée Super­poze — et images de concerts.


Prochain épisode ? Mod­jo et “Lady”, le tube ayant détrôné Madon­na en tête des charts.

(Vis­ité 3 012 fois)