A voir : la bande-annonce du documentaire sur Oasis

Après Amy, doc­u­men­taire sur Amy Wine­house, le pro­duc­teur James Gay Rees et son équipe se sont penchés sur les débuts ful­gu­rants de la car­rière d’Oasis. Logique­ment inti­t­ulé Super­son­ic, comme le pre­mier sin­gle du groupe de Man­ches­ter sor­ti en 1994, le doc­u­men­taire s’in­téresse aux pre­mières années d’Oa­sis et son suc­cès, jusqu’en août 1996 où Liam et Noel Gal­lagher et leur bande ont joué devant 250 000 per­son­nes le temps d’un week-end à Kneb­worth House en Angleterre. 

Prévu le 2 octo­bre prochain, Super­son­ic retrace le pre­mier chapitre d’un suc­cès surnom­mé “Oasis­ma­nia”: avec un pre­mier album, Def­i­nite­ly Maybe, qui va tout chang­er pour le groupe, suivi du célèbre Be Here Now puis Morn­ing Glo­ry (et le tube “Won­der­wall), Oasis a trans­for­mé la brit-pop de l’époque. Grâce à des images d’archives et les nom­breuses inter­views don­nées par le groupe durant ces années là, le réal­isa­teur Mat White­cross n’a eu qu’à piocher pour dévoil­er une his­toire con­nue de tous, per­son­nal­isée par les émo­tions des mem­bres du groupe.

Ce dernier a d’ailleurs assuré qu’Oa­sis allait se reformer : “Aucun d’en­tre eux n’est con­tre l’idée de repren­dre du ser­vice. Cela va arriv­er, je le sens.” La bagarre dans les couliss­es de Rock en Seine en 2009 qui a mis fin au groupe a trau­ma­tisé plus d’un fan qui depuis n’e­spère qu’un retour d’Oa­sis sur le devant de la scène. En atten­dant la sor­tie d’un doc­u­men­taire intéres­sant mais qui pour­rait bien ne pas être très objec­tif, on décou­vre la bande-annonce, avec archives et inter­views à l’ap­pui. 

(Vis­ité 33 fois)