A voir : le premier album techno entièrement joué par des robots !

Wel­come To The Machine”. Artiste, musi­co­logue et ingénieur en robo­t­ique, Moritz Simon Geist veut utilis­er sa sci­ence et ses pas­sions pour écrire le futur de la musique élec­tron­ique… avec des robots ! Il vient d’an­non­cer son pre­mier album Robot­ic Elec­tron­ic Music prévu pour le 16 novem­bre, qui sera précédé par The Mate­r­i­al Turn, un EP de qua­tre titres ‑sor­tie le 12 octobre- pub­lié chez Son­ic Robots Records. La par­tic­u­lar­ité de ces deux dis­ques ? Tous les titres sont joués par des androïdes. Le but est d’in­nover et de con­tin­uer à explor­er les recoins d’une société très large­ment automa­tisée et robo­t­isée. Pour teas­er cette double-sortie, Moritz Simon Geist pub­lie une pre­mière vidéo cap­ti­vante : la nais­sance d’un morceau tech­no habité, joué par des machines.

Tous les sons de cette vidéo sont créés par des robots”. Une pièce quasi-vide, quelques machines reliées à un mini-clavier et un homme à la baguette. A mi-chemin entre John Cage et Jacques, Geist prend des objets du presque-quotidien et fait s’en­tre­cho­quer des sons courts, sou­vent sourds. Il utilise le rebond d’une règle en métal pour la basse, un relâche­ment de pres­sion en guise de snare, une mélodie frap­pée sur des ver­res d’eau plus ou moins rem­plis, même un robot-tourneur qui roule sur des cordes de gui­tare et gère sa dis­tor­sion… Et que dire de cette fin en apothéose! Le tout est fine­ment orchestré, les drops inter­vi­en­nent au bon moment et le mix­age est impeccable.

L’ingénieur en robo­t­ique accom­pa­gne ce clip d’une vidéo explica­tive qui mon­tre l’en­vers du décor (ci-dessous) et détaille sa com­po­si­tion. Plus proche de la “machine-homme” de Kraftwerk que des humanoïdes fugi­tifs de Blade Run­ner, le pro­jet de Moritz Simon Geist remet la machine au coeur de la créa­tion tech­no, et c’est déjà fasci­nant. Rendez-vous pour la suite avec l’EP The Mate­r­i­al Turn (sor­tie le 12 octo­bre) et Robot­ic Elec­tron­ic Music (16 novem­bre), tous deux disponibles en pré­com­mande ‑en suiv­ant les liens.

(Vis­ité 607 fois)