À voir : les 16 premières minutes d’un documentaire retraçant toute l’histoire du post-punk

C’est de là que tout part. Entre 1978 et 1984, le rock a con­nu une péri­ode d’effervescence créa­tive impres­sion­nante, en remod­e­lant toutes les musiques à gui­tares. Cette vague post-punk a d’abord été racon­tée en 2005 dans le livre “Rip It Up And Start Again” de Simon Reynolds, en train d’être adap­té en série documentaire.

« Rip It Up And Start Again », soit « déchire tout et recom­mence ». Dans son livre de 2005, le jour­nal­iste Simon Reynolds résumait toute la démarche des groupes punk. Auteur de plusieurs livres pas­sion­nants (« Rétro­ma­nia », « Le Choc du Glam »), il reve­nait sur les orig­ines de ce mou­ve­ment, et com­ment sa diver­sité a ouvert la voie à de nom­breux courants. Aujourd’hui, c’est une ver­sion filmée qui est en cours de pro­duc­tion. Se bas­ant sur l’ouvrage de Reynolds, les réal­isa­teurs Niko­laos Katra­nis et Rus­sell Craig Richard­son (tous deux basés à New York) sont allés inter­roger les acteurs de cette révo­lu­tion. Le pro­jet est d’en faire une série en qua­tre par­ties. Pour l’heure, le duo a révélé un pre­mier extrait de 16 min­utes encore non final­isé (le mix­age son, notam­ment, n’a pas encore été fait).

On y voit des mem­bres de groupes cultes de cette péri­ode : Jah Wob­ble (de Pub­lic image Ltd), Ana da Sil­va (Rain­coats), Mark Stew­art (The Pop Group), Stephen Mallinder (Cabaret Voltaire), Alexan­der Hacke (Ein­stürzende Neubaut­en), Una Baines (The Fall), Gen­e­sis Brey­er P Orridge (Throb­bing Gris­tle), ou le duo A Cer­tain Ratio. Ils y abor­dent des sujets var­iés, expli­quant l’émergence de leur musique : un con­texte poli­tique de crise, la pau­vreté, l’essor du reg­gae, l’influence d’artistes comme Lou Reed, Iggy Pop, Can mais aus­si James Brown ou Kraftwerk. Plus large­ment, ils racon­tent cette volon­té partagée de lib­erté et d’authenticité qui a suivi la vague punk de 1977. Une vague que l’on ressent encore aujour­d’hui, alors que les groupes estampil­lés post-punk ont le vent en poupe (Idles, Fontaines D.C., Shame, Squid, Par­quet Courts, Geese et bien d’autres).

À lire également
Ce nouvel album post-punk de Shame est encore une énorme bombe
Cabaret Voltaire : vie et mort de Richard H. Kirk, pionnier de la UK techno industrielle

Si l’on observe la chaîne Vimeo de Rus­sell Craig Richard­son, les pre­mières inter­views datent d’environ début 2020. Cer­tains inter­venants sont d’ailleurs décédés depuis, comme Gen­e­sis P Orridge. Dans la foulée de son pro­jet, Richard­son a égale­ment réal­isé le clip du titre “Cast No Shad­ows”, titre col­lab­o­ratif de Stephen Mallinder et Mark Stew­art. Quant au doc­u­men­taire, les deux réal­isa­teurs ne comptent pas en rester là. À la fin du long trail­er, ils annon­cent vouloir inter­roger Thurston Moore, Kate Pier­son (B52’s), les Talk­ing Heads, Lydia Lunch, Gang Of Four, les Slits, New Order, Lau­rie Ander­son ou le fon­da­teur de Mute Records. Bref, de quoi faire un tour d’horizon com­plet. On a hâte.

(Vis­ité 1 115 fois)