À voir : quand un jeune groupe de jazz de Nancy reprend Boards of Canada

The NCY Milky Band, quatuor basé à Nan­cy, livre en cet hiv­er glacial une série de vidéos tournées dans les stu­dios de leur label BMM Records. Elle s’in­ti­t­ule Our Gurus, qui sig­ni­fie lit­térale­ment “nos gourous”, car The NCY Milky Band souhaite ren­dre hom­mage à leurs artistes favoris, ceux qui les ont le plus inspiré. Le groupe a notam­ment repris des titres du pro­duc­teur Madlib, de l’icône de la soul des 70’s Luther Ingram ou encore de Fania All Stars, orchestre qui réu­nis­sait les meilleurs chanteurs et musi­ciens du label Fania Records.

Aujour­d’hui on se penche sur les cov­ers des deux titres de Boards of Cana­da, l’un des duos les plus iconiques de la musique élec­tron­ique et pierre angu­laire du label Warp. “Il y a sou­vent de la magie dans les tracks de Boards of Cana­da. C’est agréable de les rejouer, on a sim­ple­ment pris deux de nos coups de cœur. Et puis c’est un groupe qui n’a rien sor­ti depuis sept ans, il y a tout un univers mys­térieux qui se rat­tache à eux”, con­fie Louis Tre­f­fel, clav­iériste du groupe, con­tac­té par la rédac­tion.

À l’im­age, on retrou­ve donc le clav­iériste Louis Tre­f­fel, Paul Lefevre à la bat­terie, Antoine Léonar­don à la basse et Quentin Thomas au sax­o­phone. Le quatuor nancéien s’en­toure sur cer­tains morceaux d’autres musi­ciens pour les accom­pa­g­n­er, comme ici avec Samy Abboud au syn­thé sur le cov­er de “Six­tynin­er”. C’est d’ailleurs ce dernier qui a fait décou­vrir Boards of Cana­da au clav­iériste, qui explique : “C’est Samy de M.A BEAT! qui m’a fait décou­vrir ce groupe il y a quelques années. J’ai beau­coup aimé leur façon de traiter les syn­thés et de dévelop­per des struc­tures har­moniques sim­ples”.

C’est ain­si que The NCY Milky Band reprend une de ses plus grandes inspi­ra­tions, et ce n’est pas sans dif­fi­cultés. Le clav­iériste de con­tin­uer : “Au niveau de la pro­duc­tion, ce n’é­tait pas évi­dent car on a tout enreg­istré live en une heure, il fal­lait que le son soit dynamique et qu’on sente le groupe mais qu’on ne soit pas trop éloigné du côté machine et pro­duit de Boards of Cana­da. Pour la reprise de “Spec­trum”, le morceau de base fait max­i­mum deux min­utes. On a voulu faire une ver­sion de dix min­utes basée sur trois accords. En réé­coutant, on était allé un peu trop loin dans l’én­ergie, on l’a rac­cour­ci”, pré­cise Louis. Le résul­tat ? Des repris­es à la fois douces et énergiques, qui seront disponible en dig­i­tal et en cas­sette audio dès le mois de févri­er.

Pour voir toutes leurs autres reprises, c’est dans cette playlist YouTube.

(Vis­ité 1 812 fois)