Battle Opéra : quand le hip-hop prend l’Opéra Garnier

À l’oc­ca­sion des 350 ans de la créa­tion de l’Opéra de Paris, l’in­sti­tu­tion cul­turelle française a décidé d’or­gan­is­er un bat­tle de danse hip-hop au Palais Gar­nier le 26 décem­bre. L’Opéra a choisi un col­lab­o­ra­teur de renom pour cet événe­ment puisque Bruce Ykan­ji, choré­graphe, danseur et créa­teur des événe­ments incon­tourn­ables Juste Debout, a aidé à la mise en place du Bat­tle Opéra.

Huit danseur·se·s ont été pré-sélectionné·e·s lors d’épreuves élim­i­na­toires de Toulon à Lille, tout au long de l’an­née. Tou·te·s vont devoir s’af­fron­ter lors de cette soirée Bat­tle Opéra aux côtés de huit autres danseur·se·s, invité·e·s à par­ticiper par Bruce Ykan­ji. Par­mi tous les noms, deux ont retenu notre atten­tion : Yuki­no McHugh alias KINO et Bran­don Mal­boneige Mase­le alias Miel. La pre­mière, aux orig­ines japon­aise et aus­trali­enne, mélange les influ­ences entre le pop­ping et le Nihon Buyo, une danse tra­di­tion­nelle japon­aise. Le deux­ième lui, s’in­spire des musiques élec­tron­iques pour ses mou­ve­ments et a tourné avec Chris­tine and the Queens ces deux dernières années.

Du côté du jury, le cast­ing est d’or puisque l’on retrou­ve les Twins, Lau­rent et Lar­ry Bour­geois et Junior Almei­da du milieu de la danse hip-hop, ain­si que François Alu et Régine Chopinot. Au-delà de l’en­jeu sportif pour les participant·e·s, il s’ag­it d’un événe­ment sym­bol­ique où le clas­sique et le hip-hop se mélan­gent. Entre les affron­te­ments, des duos de danseur·se·s de ces deux hori­zons vien­dront per­former sur la scène du Palais Gar­nier.

(Vis­ité 460 fois)