A voir : The Blaze publie “Queens”, un clip vibrant juste avant l’album

Bien­tôt la fin d’une saga hale­tante jusqu’aux derniers instants. Après l’EP Ter­ri­to­ry en 2017 porté par un titre éponyme au clip somptueux, The Blaze a minu­tieuse­ment teasé son pre­mier album Dance­hall, prévu pour ce ven­dre­di 7 sep­tem­bre. Une vidéo céleste pour “Heav­en” il y a six mois, puis deux nou­veaux sin­gles cet été avec “She” puis “Faces”. Dernier extrait avant l’al­bum en fin de semaine, “Queens” s’ac­com­pa­gne d’un clip poignant, vibrant de vérité.

Dans une vidéo à nou­veau réal­isée par leurs soins, Jonathan et Guil­laume Alric aka The Blaze nous invi­tent à une veil­lée funèbre. Dans une car­a­vane, une jeune femme est éten­due au milieu des bou­gies. Autour d’elle, les vis­ages sont fer­més et tournés vers le sol… Sauf un : une de ses proches ‑soeur ou amie, c’est la même chose- la fixe d’un regard perçant, la rage ren­trée. Rav­agée par le cha­grin, elle se remé­more leurs instants partagés : baig­nades à la tombée de la nuit, bagar­res, virées sur les routes et séances de tir… Jusqu’à l’un des derniers moments de quié­tude dans cette même car­a­vane, per­tur­bé par l’en­trée d’un canari ‑signe super­sti­tieux déjà annon­ci­a­teur d’une mort prochaine. Des images pour célébr­er ceux qui nous ont quit­tés, et un clip qui se marie à la musique : un syn­thé qu’on croirait mêlé à un hang­drum, un beat house, une voix et un piano gavés de soul… “Queens” a ce quelque chose de vis­céral, un son qui caresse autant qu’il vous transperce.

Depuis deux ans, le duo impose sa voix soul et robo­t­ique, tein­tée de house 90’s et par­fois de tech­no, avec un objec­tif clair : remuer les âmes et les corps. Autant dire que Dance­hall, pre­mier long for­mat de The Blaze qui sort ven­dre­di 7 sep­tem­bre, s’est  bien trop fait désir­er. A voir si l’al­bum sera à la hau­teur de la qual­ité des clips.

(Vis­ité 1 638 fois)