À voir : “The Foundation”, le dernier clip spatial de Nicolas Godin (Air) en featuring avec Cola Boyy

Alors qu’il reve­nait sur le devant de la scène le mois dernier avec “The Bor­der”, Nico­las Godin (moitié du duo Air) est de retour avec le clip de “The Foun­da­tion”. Le morceau est issu de Con­crete & Glass, le prochain album solo du chanteur prévu pour le 24 jan­vi­er 2020. Pour ce titre, le musi­cien a invité le chanteur améri­cain Cola Boyy à pos­er sa voix à la fois légère et si recon­naiss­able. Le résul­tat donne une chan­son disco-pop aux déli­cates sonorités funk dans laque­lle le Français a lais­sé l’Améri­cain s’ex­primer libre­ment : “J’ai présen­té la musique à Cola Boyy. Comme pour chaque invité sur le disque, je lui ai évo­qué l’origine archi­tec­turale du pro­jet en lui don­nant libre cours à son inspi­ra­tion per­son­nelle pour les textes”. “The Foun­da­tion” nous plonge donc dans un univers à la fois doux et vin­tage.

Pour accom­pa­g­n­er ce morceau, les deux artistes pro­posent un clip à l’am­biance spa­tiale. La vidéo s’ou­vre sur un visuel de la Terre et un petit texte expli­quant que “dans peu de temps, les feuilles tomberont dans notre dernier hiv­er. Notre dernier espoir repose alors sur un seul cadet”. On se retrou­ve à suiv­re les aven­tures d’une jeune femme entraînée à devenir astro­naute afin de sauver l’hu­man­ité. Sous le regard d’un sci­en­tifique, elle pré­pare un voy­age soli­taire pour trou­ver un nou­veau monde. Un thème que l’on retrou­vait déjà dans le dernier morceau de Nico­las Godin. Greg Barnes, le réal­isa­teur, explique : “Avec cette chan­son cos­mique, le con­cept de l’humanité explo­rant l’espace m’est apparu immé­di­ate­ment, avec l’excitation de créer un univers visuel de science-fiction”. Les plans sont sim­ples mais le petit fil­tre rétro donne une authen­tic­ité sup­plé­men­taire et rap­pelle par moment des films comme 2001, L’Odyssée de l’E­space de Stan­ley Kubrick. Cette astro­naute parviendra-t-elle à décou­vrir une nou­velle planète syn­onyme d’e­spoir ?

(Vis­ité 731 fois)