A voir : Travis Scott se la joue prophète dans son clip “Stop Trying To Be God”

Pas de vacances pour les vrais gars”. Même en plein été, le las­car Travis Scott ne chôme pas. Quelques jours après la sor­tie de son troisième album Astroworld, le rappeur tex­an pub­lie le clip de “Stop Try­ing To Be God”. Images épous­tou­flantes, visions chris­tiques et de solides apôtres en fea­tur­ing… Quand le prince de la trap vire au biblique. Le tant atten­du Astroworld est un con­den­sé de la palette ultra-large que Travis Scott a dévelop­pé depuis son 1er album Rodeo et à tra­vers ses mix­tapes. Avec, çà et là, des virages claire­ment psy­chédéliques, agré­men­tés de col­lab­o­ra­tions aus­si class­es que nom­breuses : notam­ment Frank Ocean, Tame Impala, The Week­nd, Migos ou encore Drake… “Strop Try­ing To Be God” ne déroge pas à la règle avec la présence de Philip Bai­ley, Kid Cudi, James Blake (qu’on voit à l’im­age pour chanter son cou­plet) et même Sir Ste­vie Won­der à l’har­mon­i­ca, pour amen­er de la soul en fin de morceau.

Dans le clip réal­isé par Dave Mey­ers ‑à l’o­rig­ine de vidéos pour Kendrick Lamar, Katy Per­ry, Justin Tim­ber­lake ou Rihanna- s’ou­vre sur un trou­peau de mou­tons par­lants guidés par leur pâtre Travis Scott le long d’une rue déserte. Au fil du clip le rappeur s’ex­tirpe des flammes de l’Enfer, se la joue grand prophète en haut d’une colline, bap­tise ses fidèles dans un parc aqua­tique, chevauche un drag­on cracheur de flammes sur­plom­bant l’Apocalypse… Jusqu’à l’ap­pari­tion divine au milieu des nuages et de plusieurs danseuses aux cheveux ros­es en guise d’an­gelots. Le clip s’achève sur une scène qui rap­pelle la nais­sance du Christ, trans­for­mé en mou­ton (#Agnus­Dei) dans les bras d’une Kylie Jen­ner ‑la douce et ten­dre de Travis- dorée et scin­til­lante.

Envie de rejoin­dre le nou­veau prophète? Retrou­vez Travis Scott en con­cert au Cabaret Vert le 23 août et écoutez son album Astroworld :

 

(Vis­ité 548 fois)