A voir : Travis Scott se la joue prophète dans son clip “Stop Trying To Be God”

Pas de vacances pour les vrais gars”. Même en plein été, le las­car Travis Scott ne chôme pas. Quelques jours après la sor­tie de son troisième album Astroworld, le rappeur tex­an pub­lie le clip de “Stop Try­ing To Be God”. Images épous­tou­flantes, visions chris­tiques et de solides apôtres en fea­tur­ing… Quand le prince de la trap vire au biblique. Le tant atten­du Astroworld est un con­den­sé de la palette ultra‐large que Travis Scott a dévelop­pé depuis son 1er album Rodeo et à tra­vers ses mix­tapes. Avec, çà et là, des virages claire­ment psy­chédéliques, agré­men­tés de col­lab­o­ra­tions aus­si class­es que nom­breuses : notam­ment Frank Ocean, Tame Impala, The Week­nd, Migos ou encore Drake… “Strop Try­ing To Be God” ne déroge pas à la règle avec la présence de Philip Bai­ley, Kid Cudi, James Blake (qu’on voit à l’image pour chanter son cou­plet) et même Sir Ste­vie Won­der à l’harmonica, pour amen­er de la soul en fin de morceau.

Dans le clip réal­isé par Dave Mey­ers -à l’origine de vidéos pour Kendrick Lamar, Katy Per­ry, Justin Tim­ber­lake ou Rihanna‐ s’ouvre sur un trou­peau de mou­tons par­lants guidés par leur pâtre Travis Scott le long d’une rue déserte. Au fil du clip le rappeur s’extirpe des flammes de l’Enfer, se la joue grand prophète en haut d’une colline, bap­tise ses fidèles dans un parc aqua­tique, chevauche un drag­on cracheur de flammes sur­plom­bant l’Apocalypse… Jusqu’à l’apparition divine au milieu des nuages et de plusieurs danseuses aux cheveux ros­es en guise d’angelots. Le clip s’achève sur une scène qui rap­pelle la nais­sance du Christ, trans­for­mé en mou­ton (#Agnus­Dei) dans les bras d’une Kylie Jen­ner -la douce et ten­dre de Travis‐ dorée et scin­til­lante.

Envie de rejoin­dre le nou­veau prophète? Retrou­vez Travis Scott en con­cert au Cabaret Vert le 23 août et écoutez son album Astroworld :

 

(Vis­ité 509 fois)