A voir : un chanteur fait du porte à porte pour vendre son nouveau vinyle

Si vous n’étiez pas au courant, sachez que le marché de la musique est en crise. Les dis­ques ne se vendent plus, le télécharge­ment illé­gal est plus pop­u­laire que jamais etc etc. Les labels, majors comme indés sont ‑mal­gré le nom­bre astronomique de dis­ques dif­férents sor­tis cette année encore, assez frileux à l’idée de sign­er des artistes et de sor­tir des albums. 

Faute de trou­ver une struc­ture ayant accep­té de l’ac­cueil­lir, Daniel Ander­son, un musi­cien orig­i­naire de Dublin a décidé il y a 2 ans de con­stru­ire dans son jardin son pro­pre stu­dio pour enreg­istr­er son album, puis de le ven­dre en direct, à la façon d’un cir­cuit court appliqué à la musique. Daniel Ander­son s’est donc retrou­vé dans la rue, à faire du porte-à-porte pour essay­er de ven­dre son vinyle, face à des gens plus habitués au mp3 et au stream­ing qu’aux platines. Mal­gré tout, notre vendeur est la plu­part du temps bien accueil­li, un peu comme un ovni sym­pa­thique, mais fini tout de même par ven­dre quelques galettes. Mais le gros de ses ventes se fera sans doute grâce à cette vidéo qui en util­isant les morceaux de son album comme B.O. fait office de pro­mo plutôt cool. 

via The Vinyl Factory

(Vis­ité 54 fois)