Amadou & Mariam s’associent à un mythique groupe de gospel américain et sortent un single commun

Rassem­bler le meilleur de deux mon­des. Ils parta­gent des orig­ines com­munes, mais leurs dif­férences cul­turelles les ren­for­cent et les com­plè­tent. Les pre­miers for­ment un duo légendaire et sont devenus un emblème de Bamako, con­tribuant au ray­on­nement inter­na­tion­al du Mali. Les sec­onds com­posent un illus­tre groupe du gospel améri­cain, exis­tant depuis les années 40 et ayant col­laboré avec des artistes tels que Lou Reed. From Bamako to Birm­ing­ham est une fusion entre l’afro-pop de Amadou & Mari­am et les vétérans Blind Boys of Alaba­ma, qui com­bi­nent sonorités africaines con­tem­po­raines et racines musi­cales Afro-américaines.

En plus d’une vaste tournée européenne, les deux for­ma­tions ont sor­ti ce ven­dre­di un sin­gle de deux titres, mélangeant sub­tile­ment leurs influ­ences musi­cales dans un sub­til bras­sage cul­turel. Le sin­gle éponyme est une pro­duc­tion savante et apaisée où les Blind Boys rejoignent Amadou & Mari­am pour de très belles har­monies vocales. Le tout est porté par un beat lent au groove placide, agré­men­té par de légères mélodies de gui­tare tran­spi­rant l’Afrique cen­trale. Français, anglais, bam­bara (majori­taire­ment par­lée au Mali) ; les langues se lient avec finesse, comme dans le sec­ond morceau “Two Cul­tures. One Beat”. Des chan­sons mag­iques pour toute per­son­ne en quête de détente, de relax­ation et de bonne musique.

(Vis­ité 408 fois)