Tsugi Daily : Angèle poste une chanson sur le réchauffement climatique sur Instagram…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Angèle poste une chanson sur le réchauffement climatique sur Instagram

Après avoir com­bat­tu le sex­isme dans “Bal­ance Ton Quoi” ou chanter ses amours déçues dans “Jalousie”, Angèle s’est aujour­d’hui attaquée à un tout nou­veau thème : le réchauf­fe­ment cli­ma­tique. Inspirée par la canicule qui s’est récem­ment abattue sur le monde, la chanteuse en a prof­ité, entre deux douch­es glacées, pour sauter sur son piano. “Le déni c’est telle­ment plus cool que ce genre de vérité” chante la Belge face à sa caméra d’un air dés­espéré. Ou com­ment dire les choses graves avec légèreté.

Dame Civile reprend Sébastien Tellier pour rêver de Biarritz en été

Je rêve de Biar­ritz en été”. Éter­nel refrain des aban­don­nés de la sai­son chaude, restés sous les canicules de villes suf­fo­cantes. Extrait de l’al­bum Sex­u­al­i­ty, co-produit par Sébastien Tel­li­er et Guy-Manuel de Homem-Christo (moitié de Daft Punk) “Roche” est rapi­de­ment devenu un clas­sique. Aujour­d’hui, c’est le jeune duo de Dame Civile qui a décidé d’en faire une reprise. Dans cette nou­velle ver­sion, le groupe joue avec des sons analogiques pour don­ner un ton plus dra­ma­tique au morceau orig­i­nal.

TH da Freak sort un EP gratuit de surf rock

TH da Freak ne serait-il pas un peu le Jul du rock indé ? Des albums com­plets postés gra­cieuse­ment (et surtout gra­tu­ite­ment), un esprit fon­cière­ment DIY… Bref, la com­para­i­son avec le rappeur mar­seil­lais est certes un peu provo­ca­trice, mais pas dénuée de sens. Elle s’ar­rêtera toute­fois là. Pour nous rafraîchir un peu, TH nous abreuve de sonorités surf rock, que ce soit dans les thé­ma­tiques, le traite­ment des gui­tares ou les har­monies vocales (“I Don’t Surf” vous rap­pellera un cer­tain groupe qui com­mence par “Beach”… et finit par “Boys”). Qu’on soit sur une plage cal­i­forni­enne (ou des Lan­des) ou cloîtré dans un apparte­ment parisien, Still Freakin’ Out sem­ble avoir été fait pour mar­quer l’achève­ment de cette rude semaine. À écouter tout le week-end.

(Vis­ité 932 fois)