Skip to main content
Crédit : Alex Lake
27 juin 2019

« ANIMA » : Thom Yorke et Paul Thomas Anderson s’allient pour un album et un court-métrage

par Lolita Mang

Le couple musique et cinéma est souvent synonyme d’étincelles. Surtout lorsque Thom Yorke rencontre le réalisateur Paul Thomas Anderson (Inherent Vice, Phantom Thread, ou encore There Will Be Blood). Ce jeudi 27 juin sort Anima, le quatrième album studio du leader de Radiohead. Pour accompagner sa sortie, le musicien a décidé de faire appel à Anderson pour donner à son projet une toute autre dimension. Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’il flirte avec le cinéma. Thom Yorke était déjà l’année dernière derrière la bande-originale glaçante du remake de Suspiria, réalisé par Luca Guadagnino. Cette fois-ci, le film prend la forme d’un court-métrage sorti aujourd’hui sur Netflix, comprenant trois titres de ce nouvel opus.

Mais avant de sortir le pop corn, que faut-il retenir de cet album, de la part d’un homme qui semble avoir déjà tout exploré ? Première chose à savoir : c’est toujours le fidèle Nigel Godrich que l’on retrouve à la production, collaborateur de très longue date de Radiohead (il a également travaillé avec Air, Charlotte Gainsbourg, ou encore les Red Hot Chili Peppers). Anima ne surprend pas : c’est presque une synthèse de tout ce que Thom Yorke a pu nous offrir ces dernières années. On se souvient du bourdonnant The Eraser, le premier album solo de l’artiste. Depuis, passé par le classique, la musique électronique et la bande-originale de films, Thom Yorke s’en est bien éloigné. Anima est un opus complètement épuré, une synthèse de ses travaux les plus récents. Des inspirations classiques dans le très calme « Dawn Chorus » aux sons de science-fiction de « Not The News » : le résultat est minimaliste à souhait. Le tout étant sans cesse relevé par la voix presque brisée du chanteur. Une teinte de nostalgie.

Thom Yorke sera de retour à la Philharmonie de Paris les 7 et 8 juillet prochains à l’occasion du festival Days Off. Retrouvez plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement

Et si vous êtes plutôt Spotify : 

Visited 48 times, 1 visit(s) today