Apple poursuivi en justice : des clients affirment que leurs informations iTunes ont été vendues à des tiers

Big Broth­er’s watch­ing your playlist”. Un nou­veau rap­port Bill­board nous informe d’un recours col­lec­tif inten­té par des clients qui affir­ment que les infor­ma­tions provenant de leurs achats sur iTunes ont été ven­dues à d’autres sociétés. Les plaig­nants Leigh Wheaton, Jill Paul et Trevor Paul allèguent qu’Ap­ple recueil­lait et vendait leurs don­nées à des tiers mal­gré “des posi­tions pré­ten­du­ment pro-consommateurs sur les ques­tions de con­fi­den­tial­ité des don­nées”, comme le souligne Bill­board. Il y a quelques mois, la mar­que à la pomme avait même instal­lé un pan­neau pub­lic­i­taire à Vegas avec le slo­gan “Ce qui se passe dans votre IPhone reste dans votre Iphone”.

D’après les plaig­nants, cette pra­tique est absol­u­ment con­traire aux lois sur la pro­tec­tion de la vie privée de leurs États respec­tifs (Rhode Island et Michi­gan). Ils réclam­eraient plus de 5 mil­lions de dol­lars en dom­mages et intérêts, selon des doc­u­ments judi­ci­aires con­sultés par Bill­board.

Le mag­a­zine ajoute que la plainte accuserait Apple de “com­pléter ses revenus en ven­dant, louant et trans­met­tant à des tiers des infor­ma­tions sur la musique que chaque client achète sur l’i­Tunes Store “. Apple divulguerait les noms com­plets et les adress­es per­son­nelles de ses clients ain­si que d’autres infor­ma­tions rel­a­tives à la musique qu’ils ont achetée sur l’i­Tunes Store. Si l’ac­cu­sa­tion s’avère vraie, elle pose de nom­breuses ques­tions quant à la poli­tique de con­fi­den­tial­ité de l’en­tre­prise cal­i­forni­enne, stip­u­lant qu’elle ne recueille que des ” infor­ma­tions non per­son­nelles ” qui ne sont pas directe­ment liées à des util­isa­teurs indi­vidu­els, exis­tant “sous une forme qui ne per­met pas, à elle seule, une asso­ci­a­tion directe avec une per­son­ne en par­ti­c­uli­er.

 

 

 

(Vis­ité 2 440 fois)