Skip to main content
©Peter Boettcher
24 juin 2021

Après Paris et Londres, l’expo « Electro » de la Philharmonie arrive en Allemagne

par Marie Solvignon

Après Paris et Londres, l’exposition française Electro. De Kraftwerk à Daft Punk va de nouveau déménager, mais cette fois-ci, au musée Kunstpalast à Düsseldorf en Allemagne.

Après avoir fait l’unanimité à la Philharmonie de Paris du 9 avril au 11 août 2019, puis après avoir posé ses valises à Londres du 30 juillet 2020 au 14 février 2021 sous le nom Electronic: From Kraftwerk to The Chemical Brothers, l’expo de Jean-Yves Leloup, qui a été conçue en étroite collaboration avec Ralf Hütter, co-fondateur de Kraftwerk, continuera son voyage et débarquera chez les Allemands du 9 décembre 2021 au 15 mai 2022. Comme pour Londres, l’exposition connaîtra des changements et évolutions en commençant par son nom : Electro. From Kraftwerk to Techno. 

Electro

©Gil Lefauconnier (installation audiovisuelle et numérique de 1024 Architecture, Philharmonie)

Les genres électroniques apparus dans les années 1980 comme que la techno de Detroit, la house de Chicago ainsi que la culture rave des années 1990, seront présentés grâce à des créations graphiques, des installations sonores, des photographies, des vidéos, des instruments de musique, etc. Certaines œuvres de l’expo originale comme le studio imaginaire de Jean-Michel Jarre, les onze mixes conçus par Laurent Garnier diffusés à travers le parcours, ou encore des clichés des pionniers de la musique électronique Kraftwerk, seront du voyage.

 

À lire également
On a visité l’expo événement “Electro, de Kraftwerk à Daft Punk” de la Philharmonie de Paris

 

Concernant Kraftwerk, le Kunstpalast apporte sa touche personnelle en mettant l’accent sur ce quatuor emblématique des musiques électroniques, natif de Düsseldorf. Ce patrimoine sera mis en lumière grâce à des couvertures d’album, des instruments de musique historiques, des photographies, des sculptures, des œuvres d’art, ainsi que des figures robotiques du groupe. Ce n’est pas tout, le musée présentera aussi des photos du légendaire club Creamcheese de la ville, ainsi que son manifeste original. Et en exclusivité, une photo « monumentale » du club Cocoon fondé par le mythique DJ Sven Väth. « Nous proposons aux visiteurs une expérience immersive qui rappelle l’atmosphère d’euphorie et de communion qui régnait à l’époque dans les clubs, les raves et les festivals » explique Jean-Yves Leloup, journaliste spécialiste des musiques électroniques, collaborateur historique de Tsugi et commissaire de l’exposition française Electro. De Kraftwerk à Daft Punk, à la Philharmonie de Paris.

Electro

©Gil Lefauconnier – Studio imaginaire de JM Jarre

Parmi les artistes présentés dans Electro. From Kraftwerk to Techno, nous pourrons retrouver une ribambelle de DJs, photographes et designers comme Ellen Allien, Laurent Garnier, Moritz Simon Geist, Andreas Gursky, Jean-Michel Jarre, Jacob Khrist, Kraftwerk, Mouse on Mars, Nam June PaikKarlheinz Stockhausen, Tiggy Thorn, Gisèle Vienne, etc. Du côté des commissaires de l’exposition, ce sera Alain Bieber, directeur artistique du NRW-Forum, et bien entendu Jean-Yves Leloup, qui dirigeront l’événement.

Electro

©Peter Boettcher

Visited 86 times, 1 visit(s) today